Bill Gates, davos 2013
Bill Gates, davos 2013 © Reuters / Pascal Lauener

La question se voulait provocante. A Davos, en janvier dernier, à Bill Gates, on a demandé s'il estimait avoir une part de responsabilité dans l'injuste répartition des richesses de la planète: "ce que vous possédez, l'avez-vous obtenu au détriment de quelqu'un d'autre?". Bill Gates n'a pas cillé (de tout l'entretien, on obtiendra, d'ailleurs ni sourire, ni agacement, bref, très peu de preuve de vie), mais le fondateur de Microsoft a constesté clairement une telle façon de voir les choses: "Ce n'est pas un jeu à somme nulle!" a-t-il répondu. Après 4 ans de parenthèse, Bill Gates est redevenu, hier, l'homme le plus riche de la planète, selon le classement annuel établi par le magazine Forbes. Sa richesse, en 2013, a progressé de 9 milliards, pour atteindre 76 milliards de dollars. Bill Gates reprend la première place au roi mexicain des télécom, Carlos Slim. 3ème de ce classement, un brin puérile: le créateur espagnol de Zara, Amancio Ortega. Les riches vont bien, merci pour eux. Forbes, cette année, a compté, sur cette planète, 268 milliardaires de plus que l'année dernière, un record! Au total, ils sont 1645. Les milliardaires américains sont les plus nombreux (presque 500), suivent les Chinois, les Russes. Mais "l'extrême richesse" s'étend: des nationalités nouvelles apparaissent, cette année: algérienne, lithuanienne, tanzanienne, ougandaise. Pour la première fois, un Africain se glisse dans le Top 25: c'est le nigérian, Aliko Dangote, qui a crée un empire en commençant avec les 3 camions de ciments, laissés par son grand-père. Au passage: 13% seulement des milliardaires de ce classement sont des héritiers, les 2 tiers sont "partis de rien". Ce qu'on note encore, cette année, n'a rien d'original: "les riches sont toujours plus riches". Les 1645 milliardaires de Forbes se partagent 6,4 trillons de dollars. Mille milliards de plus qu'en 2013. Le "ticket d'entrée" aux 20 premières places du classement est passé de 23 à 31 milliards. Aux Etats-Unis, c'est clairement le boom de la high-tech qui a enrichi d'ex-jeunes geeks, Mark Zukerberg, en tête. Le créateur de Facebook est celui qui a gagné le plus, l'année dernière. La femme qui l'a choisi pour être sa n°2, Sheryl Sandberg, fait, elle son entrée dans le classement. Comme 41 autres. Sur cette planète, les femmes milliardaires ne sont que 172.

Moins. Le gouvernement va encore supprimer des milliards d'euros d'aides aux collectivités locales.50 milliards d'euros d'économies nouvelles à réaliser, d'ici à 2017: c'est l'objectif que s'est fixé (on le sait) le gouvernement, pour redresser les comptes et financer les allègements de charges aux entreprises. Selon le Parisien, ce matin, une piste est sérieusement étudiée: la supression de 10 milliards d'aides aux communes, aux départements et aux régions. Contrairement à ces dernières années, le gouvernement ne leur accoderait pas la possibilité de compenser cette perte par des hausses d'impôts locaux.Moins, puis plus. La réaction assez mécanique des marchés, hier, à la crise en Ukraine: les investisseurs étrangers ont retiré leurs avoirs de Russie, effondrement de la bourse de Moscou et reculs partout ailleurs, y compris à Wall Street, hier soir. Les dettes allemande et française, les devises américaine et japonaise, l'or ont servi, comme d'habitude, de valeurs refuge. Ce matin, la bourse de Tokyo a fini dans le vert. Moscou ouvre en positif.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.