Une chronique de Régis Lachaud L'annonce a fait hurler les syndicats hier: Pole Emploi va supprimer 1800 emplois, sur un effectif total d'environ 49 000 agents pour cet organisme public issu de la fusion entre l'ANPE et les ASSEDIC... "C'est une véritable agression à l'égard des salariés" ont déclaré les syndicats, à l'issue du comité central d'entreprise. ils sont unanimes: l'augmentation du nombre de chomeurs en France exigerait au contraire une progression des effectifs de Pole Emploi pour exercer sa mission de service public à destination des demandeurs d'emploi... De son coté, la direction souligne que ce chiffre de 1800 suppressions d'emplois était connu depuis plusieurs mois déjà... "Pole Emploi peut participer à la réduction des déficits publics" a déclaré hier soir le directeur général Christian Charpy, d'autant plus, je cite toujours, que les inscriptions au chomage ne progressent plus... Cela dit, ces réductions d'effectifs sont générales dans l'ensemble du secteur public! Les réactions politiques n'ont d'ailleurs pas tardé hier soir, à gauche. Le Parti socialiste, par exemple, condamne, je cite: "cette volonté du gouvernement de détruire à petit feu le service public de l'emploi"... Cette réduction d'effectifs à Pole Emploi est une des conséquences des réductions de dépenses pubilques contenues dans le projet de budget 2011 qu'examinent actuellement les parlementaires...La subvention à Pole Emploi sera maintenue au même niveau qu'en 2010 mais l'Etat ne renouvelle pas le financement des CDD mis en place en 2009 pour faire face à la crise... Sur les 1800 emplois supprimés, on compte en effet 1500 Contrats à Durée Déterminée... Des CDD d'un an à 18 mois financés par les mesures exceptionnelles décidées il y a deux ans... Reste 300 CDI... Des départs en retraite non remplacés... Pole Emploi souligne qu'il y aura cette année plus de mille départs... On est donc plutôt sur une tendance d'un départ sur 3 non remplacé, et non un sur 2 comme le veut la consigne gouvernementale pour le secteur public... Autrement dit, çà aurait pu être pire!! selon le gouvernement... Le secrétaire d'Etat à l'Emploi, Laurent Vauquiez, l'a clairement dit hier aux députés de la commission des affaires sociales: "1600 emplois à temps plein chargés du recouvrement des cotisations chomage des entreprises n'ont pas été supprimés au sein de Pole Emploi alors que cette mission a été transférée aux URSSAF", fin de citation... Plusieurs contrats importants ont été signés hier soir entre la France et la Chine, hier à l'Elysée... Areva, Total, Airbus ou encore Alcatel Lucet, Groupama ou AXA... Montant total de ces contrats, partenariats et autres lettres d'intention signés à l'occasion de la visite d'Etat du président chinois Hu Jintao: environ 16 milliards d'euros ou plus de 20 milliards de dollars! Parallèlement, la France et la Chine ont convenu de doubler leurs échanges commerciaux d'ici 2015... Euro fort, le retour... Pour la première fois depuis le début de l'année, la monnaie européenne a franchi hier le seuil d'un dollar 42 pour un euro. Une conséquence de la décision prise par la banque centrale américaine, la Fed, d'injecter 600 milliards de dollars pour soutenir la croissance aux Etats Unis... La guerre des monnaies bat son plein, au niveau mondial... Nicolas Sarkozy compte d'ailleurs aborder le sujet aujourd'hui avec le président chinois...

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.