Je vais, maintenant, désespérer Thomas Legrand qui parlait il y a quelques instants de "grand soir" fiscal à venir. C'est vrai depuis la défaite de la Droite aux Régionales, la réforme de l'impôt, c'est re-devenu le grand sujet de discussion des politiques. On est parti de la remise en cause du bouclier fiscal... et puis, en tirant, c'est toute la pelote qui est venue, avec ses promesses de réforme en profondeur de la fiscalité française! Ainsi, vient-on d'entendre le Socialiste Manuel Vals appeler de ses voeux -comme les Centristes (bien avant lui), et bon nombre d'UMP (depuis quelques jours)- la suppression du bouclier fiscal, la suppression de l'Impôt sur la Fortune et la création d'une nouvelle tranche d'imposition sur le revenu. Pour beaucoup, cette solution est, en fait, une évidence: mais voilà, on atteint immédiatement la limite du débat fiscal en France: si ça ne s'est jamais fait, c'est que toucher à l'ISF est devenu un tel tabou, que même Nicolas Sarkozy, candidat de la rupture et de la Droite décomplexée, n'a pas osé le proposer en 2007. D'où, au final, la création de cette usine à gaz, et de ce "boulet politique" qu'est le bouclier fiscal. Réformer les impôts en France: voilà, donc, un sport dont on parle beaucoup, mais que, finalement, on pratique peu! Que dire, du coup, de l'autre proposition de réforme fiscale qui émerge, en ce moment. Là, c'est un homme de Droite qui est allé la chercher, à Gauche, cette idée. Jean-François Copé vient, ainsi, de se dire favorable à une fusion de l'impôt sur le revenu et de la CSG. C'est une réforme qu'on retrouve, dès 2002, dans le programme présidentiel de Lionel Jospin. Et elle figure en bonne place, aujourd'hui encore, dans les travaux préparatoires à 2012, du Parti Socialiste. Impossible de vous décrire, en quelques lignes, les avantages, et les inconvénients, d'une telle réforme, d'autant que Droite et Gauche, pour le coup, ne lui assignent pas les mêmes objectifs. Mais, dans cette affaire-là, c'est à la complexité du système que les candidats à la réforme vont se heurter: si on fusionne Impôt sur le revenu et CSG, qui va payer, alors qu'une bonne moitié français échappe, aujourd'hui, à l'impôt direct? Ce nouvel impôt sera-t-il progressif ou non? Quid, alors, du quotient familial, cher aux Français. Et du prélèvement à la source? C'est un vrai casse-tête. Et, finalement, une réforme quasiment invendable d'autant que tout le monde soupçonnera, évidemment, qu'elle cache une augmentation des impôts. Ca rappelle, dangereusement, la taxe carbone. Et on voit où elle en est, aujourd'hui! Le gouvernement américain inflige une amende record à Toyota. Une amende de plus de 16 millions de dollars: c'est ce que réclame le Département américain des Transports à Toyota pour ses pédales d'accélérateur défectueuses. Le gouvernement américain reproche au constructeur japonais de lui avoir caché pendant plusieurs mois ses problèmes, au mépris du risque que cela faisait courir aux conducteurs. Toyota a encore la possibilité de contester cette amende, en justice. Renault/Daimler. Le Conseil d'administration de Renault se réunit, ce matin, pour entériner son alliance avec l'Allemand Daimler. Le 2 constructeurs vont s'échanger 3% de leur capital, mais surtout vont collaborer dans la construction de chassis et de moteurs. Le but étant de réduire leurs coûts de production. + 8 points! Le moral des cadres en forte hausse, en avril! C'est ce qui ressort de notre Baromètre HEC, Viavoice, France Inter, le Figaro Economie et France 24. Les cadres interrogés estiment que leurs perspectives d'évolution professionnelle s'améliorent. Tout comme l'environnement économique.

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.