De loin, on dirait une soucoupe volante. Ou un grand stade", comme le "nid d'oiseau" du Parc olympique de Pékin. "Il change de couleur, grâce à on éclairage aux lampes LED, c'est très spectaculaire. Il cartonne" raconte un professionnel du commerce. Il, c'est l'Atoll, construit tout près d'Angers. Immense Centre commercial. C'est la "pépite" ouverte l'année dernière, en France. La "référence", désormais, du secteur des Centres commerciaux. Pour lutter contre la concurrence d'internet, les professionels du secteur veulent aujourd'hui proposer à leurs clients, une véritable "expérience de shopping", un moment fort, différent. A l'Atoll d'Angers, les clients viennent de loin pour vivre cette "expérience": de Nantes, St Nazaire ou la Rochelle. "Y venir, y revenir, y passer du temps", dans ces centres commerciaux: voilà l'objectif. Et c'est ce qui explique la multiplication des projets actuellement en France: création ou rénocation de Centres devenus obsolètes. On va ouvrir, cette année, presque 500 mille mètres carrés nouveaux de Centres commerciaux, en France. Auxquels il faut ajouter plus de 800 mille mètres carrés de zones commerciales nouvelles. La France va faire mieux, sur ce critère, que l'Allemagne ou la Grande-Bretagne mais si les responsables du secteur préfèrent rester discrets sur cette performance, sachant le sujet, évidemment, sensible. Cela dit, ce dynamisme tranche avec le bilan morose de l'année 2012, dressé par la profession hier. Les Centres commerciaux, l'année dernière ont vu leur chiffre d'affaires reculer (de 0,2%). La consommation est en berne, et ça se confirme ici. Ce sont surtout les magasins spécialisés qui ont souffert mais dans le bilan 2012, pèse aussi la période électorale. En avril et mai derniers, c'était la chute libre: -4, -3%. "En 2007, après l'élection de Nicolas Sarkozy, il y avait eu un très net rebond, en juin. Là en 2012, comme pour François Hollande, il n'y a eu aucun état de grâce" ose un responsable du secteur. Et, finalement, comme décembre, a été très mauvais, l'année termine plombée. Et en 2013, malgré les mètres carré supplémentaires et spectaculaires, l'année ne s'annonce pas meilleure.

L'or du Rhin. L'Allemagne va retirer tout son or stocké en France. La Bundesbank devrait confirmer son intention, ce matin. A quelques jours du cinquantième anniversaire de la signature du Traité de l'Elysée, scellant l'amitié franco-allemande, cette décision peut surprendre, mais ce n'est pas une "question de confiance", jurent les Allemands... Depuis la guerre froide, une grande partie de l'or allemand était stocké chez ses alliés: Américains, Britanniques et Français. La Cour des Comptes allemande a récemment critiqué le maintien de cette précaution, qui a, évidemment, perdu son intérêt aujourd'hui. Ca a provoqué un vif débat, semble-t-il, de l'autre côté du Rhin. Les quelques 370 tonnes d'or allemand, stockés, en France, vont donc être rapatriés en Allemagne.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.