La "Box", décidément, concentre sur elle toutes les attentions, depuis la rentrée. La "box", l'appareil associé aux abonnements ADSL (Internet, téléphone, télévision), est présent, aujourd'hui, chez la plupart des Français (d'un très grand nombre en tout cas), et c'est devenu, donc, le coeur de toutes les convoitises. De l'Etat à la recherche d'argent frais: on le sait, au 1er janvier prochain, la TVA sur les box va augmenter. Des opérateurs surtout, qui ont décidé de se lancer dans une nouvelle phase de leur combat pour conquérir notre salon. Free s'apprête à faire des annonces dans les tous prochains jours, mais, hier, c'est SFR qui a tiré le premier, en présentant sa nouvelle box, la "neufbox Evolution". Evidemment, affirme SFR, elle est bien plus belle, bien plus performante, bien plus riche en services nouveaux que celle d'aujourd'hui (qui, cela dit, reste au catalogue). L'un des arguments de vente avancé (chacun jugera): sa télécommande est hypersimplifiée (5 touches seulement, en plus du clavier numérique, quand même, il faut bien taper un numéro de chaîne). Elle n'est plus "infrarouge" mais "radio", ce qui veut dire qu'on peut changer de chaîne, sans pointer, sa télécommande vers l'appareil. On n'est même pas obligé d'être devant sa télé pour zapper! Cette box est plus petite, plus design.. Elle est surtout plus cher! 35 euros. Ca y est, c'est fait: la barre symbolique des 30 euros est franchie. C'est peut-être là tout l'enjeu de cette nouvelle offre, d'ailleurs: arriver à augmenter le prix de l'abonnement ADSL, sans (tout à fait) en avoir l'air. "Non, ces 5 euros supplémentaires reflètent une vraie valeur ajoutée" assure le PDG de SFR... "surtout au niveau de l'ergonomie de l'appareil". En fait, outre le besoin essentiel pour les opérateurs d'augmenter les revenus par abonné, générés par les box, alors que le marché devient "mature", tout l'enjeu, pour eux, est de se positionner sur le créneau le plus porteur, pour les prochaines années: la télévision connectée à internet! Regardez autour de vous: ça commence. Apple et Google lancent, ou s'apprêtent à lancer, leurs propres offres. Les constructeurs de téléviseurs aussi veulent transformer leurs appareils en une sorte de "porte d'accès" vers internet. Qui détronerait, enfin!, l'ordinateur. 9 euros bruts par heure. Le SMIC pourrait atteindre les 9 euros de l'heure, au 1er janvier prochain. C'est un calcul effectué par les Echos, ce matin. Une "projection" en fait, parce que toutes les données, entrant en compte dans la formule de fixation du SMIC, ne sont pas encore connues. Au vu des données déjà disponibles en tout cas, la hausse du SMIC, au 1er janvier, serait de 1,6%. Reste la question d'un éventuel "coup de pouce". Il est "peu probable" souligne les Echos, qui rappelle que le dernier accordé remonte à 2006. Avant l'élection de Nicolas Sarkozy. Réformes... Un Président de la République qui a promis, hier à la télé, 2 réformes. Celle de la dépendance, et celle de la fiscalité du patrimoine. Concernant l'emploi, il propose l'extension des Contrats de Transition Professionelle (pour les chômeurs) et de la formation en alternance (pour les jeunes). Aider l'Irlande. Tout se met en place pour le déblocage d'une aide d'urgence aux banques irlandaises (et, pas forcément, à l'Etat irlandais). Hier soir, les ministres des finances de la zone euro (mais aussi le FMI) se sont dits prêts à débloquer les fonds nécessaires, si Dublin en fait officiellement la demande.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.