J'ai perdu un pari. J'ai parié que ce Noël, le Noël que nous venons de vivre, serait moins "numérique" que les précédents. Notamment, que les consoles de jeux vidéos seraient moins présentes sous les sapins. Un sondage, publié début décembre, était venu me conforter: il affirmait que les enfants (de moins de 10 ans) plaçaient les jeux de société en tête de leur liste au Père Noël. Les consoles de jeux arrivant en 3 ème position seulement. Les Playmobil regagnaient, du terrain. Les livres et les bandes dessinés étaient également très bien classés. Mais voilà, le "faites ce que je dis, pas ce que je fais" est aussi une "tendande lourde" chez le consommateur. Les chiffres de ventes des consoles, pour la fin 2009, viennent d'être publiés. Et ils montrent que décembre 2009 a été un excellent mois pour les fabricants de jeux vidéo. Ils sauvent, en fait, grâce ce Noël, une année, dominée par la crise. Sur l'ensemble de 2009, aux Etats-Unis, les ventes ont reculé de 8%. Du jamais vu. Mais, Noël permet de sauver les meubles. Il constitue, au final, un très bon cru. Nintendo, le leader, a renoué avec la croissance: plus de 3 millions de consoles Wii ont été vendues. Et presque autant de console de poche DS. Sony a écoulé 1 million 300 mille PlayStation3. Même score pour Microsoft, et sa Xbox 360. Au total, en 2009, 40 millions de consoles de jeux, toutes marques confondues, ont été vendues dans le monde! Ce redressement du marché, en fin d'année, c'est évidemment une bonne nouvelle pour les grands acteurs du secteur... il le doive (ce redressement) à leur politique de prix: ils ont, en fait, tous (ou presque) baisser leurs tarifs à l'automne. Et la stratégie s'est avérée payante... mais maintenant, en 2010, que faire? On se croirait en plein cours d'économie.. de "stratégie produits (avec leur cycle de vie): on mise sur l'innovation pour relancer un marché devenu "mature". Ce sont les consoles de jeux sans manette, notamment... ce sont de nouveaux lecteurs DVD également. 2010, pour les fabricants de jeux vidéo, c'est clairement une année "charnière". La SNCF menace de fermer certaines lignes TGV! C'est une information des Echos. La SNCF invoque la crise, d'une part, et la hausse du prix des péages ferroviaires, de l'autre pour se justifier. 20% de ses TGV ne seraient plus rentables aujourd'hui. 30% à terme. Si aucune décision n'est prise, la SNCF réfléchirait bien à supprimer certaines dessertes, ou plus sûrement, à réduire leurs cadences. Sont visées: les Paris Arras, Lille-Strasbourg, Nantes-Strasbourg ou encore Bordeaux-Strasbourg. Le budget 2010 de la SNCF est présenté, cette semaine. Si des "coupes" dans le réseau étaient décidées, elles entreraient en vigueur à la fin de cette année. Vers un tarif "social" pour l'accès à Internet. François Fillon pourrait l'annoncer, cet après-midi. Il s'agit d'accorder, aux ménages les plus modestes (comme les allocataires des minima sociaux) une ristourne (entre 5 et 10 euros) aux abonnnements ADSL: les fameuses "box" avec, notamment, le téléphone illimité. L'Etat participera, à l'avenir, au Comité stratégique de Renault. Ca devrait lui permettre d'être informé, très en amont, de tout projet de délocalisation. La décision a été prise, ce week-end, lors de la rencontre Sarkozy-Ghosn, à l'Elysée. Au sujet de la Clio 4, le patron de Renault s'est engagé à la produire "en partie" à Flins. La CFDT-Renault parle d'une annonce qui "n'apporte rien". C'est un "marché de dupes", ajoute-t-elle.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.