burger king
burger king © Maxppp

L'image a surpris. Fait beaucoup rire également. Beaucoup railler. L'image de cette file d'attente interminable, gare St Lazare lundi, pour l'ouverture d'un... Burger King! Avec 24h d'avance, et un bon buzz sur les réseaux sociaux, la chaîne a réussi son retour dans la capitale. On peut rire, donc, de ces clients qui se sont précipités, racontant avoir lâché femme, enfants et travail pour aller croquer un Whooper, mais qu'on le veuille ou non, qu'on aime ou pas, la restauration rapide fait aujourd'hui partie de notre vie. Et de notre culture! C'est surtout un marché très juteux, où les réussites sont nombreuses. En France, une chaîne de restauration rapide se développe ainsi à une vitesse accélérée depuis quelques années, c'est Subway. "Pas de burger, pas de frites chez nous", explique son patron français, Emmanuel Aublet, mais des sandwiches qu'on commande à façon. Aux Etats-Unis, la chaîne insiste sur le côté santé: "eat fresh" dit la pub. En France, où il faut la jouer sans doute être plus modeste sur ce terrain-là, le slogan, c'est "préparés sour vos yeux". C'est bien le cas: quel pain? quelle taille? quelles garnitures? quelle sauce: il faut tout choisir au comptoir, donc pour votre première, si vous ne maîtrisez pas les codes, évitez les heures de pointes. Preuve que ça marche, en tout cas: Subway inaugurait, il y a quelques jours, son 500ème restaurant français. Il en possédait moins de 200, il y a 3 ans.

subway
subway © Radio France

Des "Subway", il en pousse, en fait, un peu partout. Et sa notoriété grimpe. Un franchisé, qui avait ouvert son restaurant à Rennes, il y a quelques années, raconte que certaines personnes venait chez lui au démarrage, en prenant son enseigne pour le guichet du métro... Aujourd'hui, la notoriété de la marque est acquise, et elle poursuit son développement. En direction des villes moyennes. Et dans les grands centres urbains où la chaîne tente une montée en gamme, visant les CSP+, les cades. Les restaurants sont relookés. Pour faire plus chic, le logo est dessiné "en aluminium brossé sur un mur de pierre". Il faut savoir, en tout cas, qu'au niveau mondial, Subway aujourd'hui est le n°1, devant McDo en nombre de restaurants: plus de 40 mille! Sa recette: c'est de n'imposer aucun format spécifique au restaurant: il peut faire 15 m2 ou bien 300. Le seul critère pour l'ouvrir, c'est sa rentabilité. Le secret: choisir un emplacement au loyer pas cher. Pour Subway en France, et malgré la crise, les "perspectives de progression sont énormes" affirme son patron. "Je ne vois aucune ville saturée en sandwicheries" dit-il, et "quelque soit contexte économique, une donnée reste immuable: on aura toujours besoin de manger 3 fois par jour".

Post-Lehman Brothers . Les Européens ont trouvé, hier soir, un Accord sur l'Union bancaire. on peut dire qu'avec cet Accord, l'Europe tire les leçons de la crise financière. L'Accord d'hier soir fixe les règles de liquidation d'une banque, en cas de faillite (qui décide? qui paye?). Le but, c'est d'éviter, à l'avenir les répercussions financières sur les Etats, et donc sur les contribuables. Si on résume les différentes mesures prises, ces dernièrs mois: quand une banque européenne sera en difficulté: les actionnaires -nouveau principe- seront les premiers mis à contribution. Puis ses gros "clients" (ceux qui détiennent plus de 100 mille euros en banque... les dépots en dessous de cette limite restant totalement garantis). Et si ça ne suffit pas pour sauver la banque, ou organiser sa faillite, alors entrera en action, le fonds européen de résolution, élaboré hier soir.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.