C'est assez rare pour le signaler: à Bercy, cette semaine, il a manqué une passation de pouvoir, à l'occasion du remaniement. C'est pourtant une "tradition républicaine" à laquelle généralement tout le monde se plie. Cette passation de pouvoir qui n'a pas eu lieu, c'est celle entre Hervé Novelli et son sucesseur Frédéric Lefebvre, au poste de Secrétaire d'Etat aux PME (entre autres choses). "Si, si, elle a bien lieu", conteste en ironisant Hervé Novelli, "mais au téléphone. J'avais déjà retiré toutes les affaires. J'avais quitté Bercy. On a donc fait ça comme ça. Et puis, avec Frédéric Lefebvre, on se connaît tellement bien... qu'on a plus rien à se dire". En fait, c'est "fâché", et un peu "sonné" qu'Hervé Novelli a quitté le gouvernement, cette semaine. Ceci explique donc cela. François Fillon, dimanche dans l'après-midi, l'avait prévenu qu'il n'en serait pas. Le Premier ministre lui avait expliqué qu'avec un gouvernement resserré son Secrétariat d'Etat disparaissait. C'est, donc, à la télé, un peu plus tard, qu'Hervé Novelli a découvert qu'en fait le poste était attribué à un autre! Ce soir, à la Défense, c'est donc Frédéric Lefebvre, son sucesseur, qui remettra le Grand Prix des autoentrepreneurs. C'est une petite cérémonie qui était prévue de longue date. L'attachée de presse de l'événement s'excuse de ne pas avoir eu le temps de changer la plaquette de présentation où le nom d'Hervé Novelli est écrit en grand. Il faut dire que ce statut de l'autoentrepreneur, c'est lui qui l'a voulu. Qui l'a porté à bout de bras. "J'en suis très fier", dit-il. C'est encore lui qui l'a défendu contre tous ses détracteurs qui l'accusent de "concurrence déloyale". En première ligne, il y a les artisans, et de leur organisation, l'UPA, qui ne boudent pas leur plaisir, aujourd'hui, de voir Hervé Novelli s'éloigner de son "bébé". Leur objectif désormais: obtenir du nouveau Secrétaire d'Etat, des aménagements pour réduire les avantages de l'autoentrepreneur. Par exemple, en limitant sa durée de vie. La menace est prise au sérieux: à Fédération des autoentrepreneurs, on reconnaît s'inquièter. Et son président (qui remettra le Grand Prix, ce soir) n'a pas été rassuré -c'est le moins que l'on puisse dire- par le premier contact qu'il a eu avec Frédéric Lefebvre. "Il va falloir me brieffer sur tout ça" lui a demandé le nouveau Secrétaire d'Etat. Ce soir d'ailleurs -on ne rit pas!-, il est prévu d'offrir à Frédéric Lefebvre, cet ouvrage qui vient de sortir: "L'autoentrepreneur pour les nuls"! Noël va se jouer sur Internet, cette année plus que jamais! Les professionnels du secteur estiment que les Français devraient dépenser, dans les prochaines semaines, plus de 6 milliards d'euros, sur internet, en cadeaux de Noël. C'est 22% de plus que l'année dernière. C'est un vrai "cyber-rush" qui se prépare. Je vous préviens: on s'attend à un pic de fréquentation, sur le Net, le dimanche 12 décembre. Un Français sur 2 est un "cyber-acheteur", aujourd'hui. Du chômage technique à Renault Sandouville. Les salariés viennent de l'appendre. Le site, près du Havre, va tourner au ralenti, l'année prochaine. Plus de 80 jours de chômage technique sont annoncés. Pour la direction de Renault, il s'agit simplement de préparer l'arrivée de la production d'un nouveau véhicule utilitaire. La crise en Irlande, suite. Le plan de sauvetage en préparation sera comptera en "dizaines de milliards d'euros". Les négociations avec l'Union européenne et le FMI commencent, notamment sur les conditions d'attribution du prêt.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.