Une chronique de Régis Lachaud. On en a peu parlé vendredi… Hong-Kong et la Chine ont vu leur note financière relevée d’un point par l’agence Standard and Poors… Mais, ce jour là, c’est surtout l’agence Moody’s qui a retenu l’attention des médias et des marchés financiers, avec sa décision de dégrader la note de l’Irlande de cinq crans… Un véritable coup de tonnerre dans le ciel européen, en pleine réunion d’un sommet justement consacré au sauvetage de l’euro et à la solidarité financière européenne pour les prochaines années…. Moody’s explique cette décision par l’envolée du cout du sauvetage des banques irlandaises, et précise qu’une nouvelle dégradation n’est pas exclue dans les prochains mois… C’est ce que les agences de notation appellent une «mise sous perspective négative » entre guillemets… Pas de quoi calmer les tensions sur les marchés financiers… Mais revenons à Hong-Kong... Le plus important, c'est la superposition symbolique des décisions le même jour, vendredi… D'un coté, la chute de la note financière de l’Irlande, en Europe.. et, de l'autre, le relèvement de celles de la Chine et de l’ile de Hong-Kong, une région chinoise à statut spécial depuis la rétrocession par les britanniques en 1997, il y a seulement 13 ans… Ce double bon point attribué à la Chine illustre hélas une réalité: le centre de l’économie mondiale se déplace de plus en plus vite vers l’Asie… Le mouvement s’est encore accéléré depuis trois ans…. La Chine est désormais la deuxième puissance économique mondiale… Et Hong-Kong qui est donc sa principale place financière … la région de Hong Kong vient de faire son entrée dans le club très fermé des triple A… les très bons élèves de la classe financière mondiale… Club dont fait encore partie la France, rappelons le… Mais ce club a encore perdu un membre en Europe, vendredi… Outre l’Irlande, Moody’s a publié un autre communiqué qui concerne l'Espagne… Ou plus précisément une des régions les plus riches d'Espagne… le Pays Basque, qui a perdu son triple A dans l’indifférence générale… note dégradée d’un cran avec mise sous perspective négative… D’une région à l’autre, le Pays Basque espagnol a bel et bien cédé sa place à Hong Kong dans ce club fermé des triple A... Tout un symbole! L'Etat français bloque la vente de l'entreprise Ingenico. Le leader mondial en volume des terminaux de paiement a refusé hier soir l'offre de rachat du groupe américain Danaher... C'est l'entreprise semi-publique Safran, premier actionnaire d'Ingenico , qui a motivé ce refus... L'Etat français, actionnaire de Safran, estime "stratégique" le savoir faire d'Ingénico.. 4 milliards d'euros d'économies en quatre ans, d'ici 2015... la SNCF se serre la ceinture, selon le quotidien les Echos... l'entreprise publique veut diminuer son endettement.... La direction de la SNCF va donc réduire les coûts de 550 millions d'euros dès l'an prochain, en supprimant notamment entre 1400 et 1900 emplois... Et puis, Le PDG de GDF-Suez dénonce les prix d'EDF... Dans une interview au quotidien la Tribune, Gérard Mestrallet réclame une baisse du prix règlementé de l'électricité vendu par EDF à ses concurrents, dans le cadre de l'ouverture à la concurrence...

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.