Hier encore Arnaud Montebourg en remettait une couche : le problème du gaz de schiste c'est qu'il pollue, si l'on règle ce problème on peut rouvrir le débat... et le ministre sait de quoi il parle puisqu'il aurait dans ses cartons une étude sur une technique dite propre pour extraire le gaz de schiste... mais ce qu'il y a de plus nouveau encore c'est le soutien du n°2 du gouvernement Laurent Fabius estime désormais normal que l'on fasse des recherches pour savoir s'il y a une autre possibilité d'exploiter le gaz de schiste. Montebourg n'est plus seul, rallié par un poids lourd du gouvernement, c'est inquiétant pour Delphine Batho démissionnée en juillet dernier.

Gaz de schiste
Gaz de schiste © MaxPPP
L'ancienne ministre de l'écologie dit avoir subi une pression des lobbys considérable, du Medef notamment comme si le gaz de schiste était devenu un totem de la compétitivité... un totem porté aussi par Arnaud Montebourg aujourd'hui totalement ringardisé selon Delphine Batho. Même chez Total, on affirme que le gaz de schiste en France ce n'est peut-être pas le Graal ! La technique propre en tous cas, on n'y croit absolument pas. Elle pourrait être utilisée dans 30 ans mais pour un coût bien trop important. Non un haut dirigeant de Total ne croit pas personnellement à l'exploitation du gaz de schiste avant la fin du quinquennat. S'il n'y croit pas, il regrette de ne même pas avoir le droit de savoir s'il y en a. Et il met en avant son patriotisme économique : comme on est un peu nationaliste chez Total dit-il pourquoi ne pas chercher du gaz de schiste en France ? Mais sinon on ira ailleurs... une sorte de menace car dit-il ce sont les sujets énergétiques qui peuvent déterminer l'endroit où l'on va investir ! Mais cet investissement serait-il rentable ? Personne aujourd'hui ne pas l'affirmer avec certitude. L'impact le plus plausible serait la baisse du coût du gaz naturel pas forcément du pétrole... Quant à l'impact sur l'emploi, rien de trés réjouissant : si l'on compare le nombre de puits aux Etats-Unis au nombre d'emploi créés, il n'y a qu'un emploi par puit... certains évoquent un gisement de 100.000 emplois, il faudrait donc 100.000 puits : José Bové qui sera votre invité ce matin Bruno se demande où l'on va les mettre dans notre petit pays ! **► ► ► LIRE |** [Gaz de Schiste, pesticides, nucléaire... : le principe de précaution tient-il lieu de politique ?](http://www.franceinter.fr/emission-le-79-gaz-de-schiste-pesticides-nucleaire-le-principe-de-precaution-tient-il-lieu-de-politi) **► ► ► LIRE |** [Schisterie : en fait-on trop avec le gaz de schiste ?](http://www.franceinter.fr/emission-service-public-schisterie-en-fait-on-trop-avec-le-gaz-de-schiste?&comments=votes)**[](http://www.franceinter.fr/emission-service-public-schisterie-en-fait-on-trop-avec-le-gaz-de-schiste?&comments=votes)[](http://www.franceinter.fr/emission-service-public-schisterie-en-fait-on-trop-avec-le-gaz-de-schiste?&comments=votes)** **Café allongé** - C'est Nestlé qui a lancé hier une nouvelle machine pour ses dosettes Nespresso aux Etats-Unis... finis les expresso à l'italienne, outre-atlantique on le sait bien ce sont des mugs entiers que les buveurs de café aiment siroter... alors le géant suisse se met à rêver et pense qu'il est sur le point de reconfigurer toute cette industrie en Amérique du Nord, le marché représente 5 milliards de dollars aux Etats-Unis, Nestlé empoche 300 millions, il espère doubler ce chiffre en 2 ans. **Plus de papier** pour La Nouvelle Vie ouvrière le journal plus que centenaire de la CGT... une publication sous perfusion avec de 2 millions d'euros injectés ces 2 dernières années... un trimestriel devrait survivre mais c'est le net qui prend le relai. La CGT prévient que 30% des effectifs seront supprimés mais sans licenciement !
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.