Par Bruce de Galzain.

Dans la famille Lacoste, je demande d'abord le grand-père René Lacoste, champion de tennis, qui fonde la maison il y a 80 ans ; puis le fils Bernard qui va rester au pouvoir pendant 40 ans jusqu'au début des années 2000 ; et puis je demande le frère Michel et c'est là que cela se corse... Michel a d'abord débarqué son propre fils, son successeur désigné pourtant mais il ne supportait plus les très mauvaises relations qu'il entretenait avec sa troisième femme, Réjane Lacoste qui elle aussi démissionnera ! Nous sommes en 2008 et à l'époque le clan Lacoste fait pour la première fois appel à un dirigeant venu de l'extérieur : Christophe Chenut devient directeur général dans une ambiance pas banale. Aujourd'hui encore n°2, il doit avoir une impression de déjà vu car le scénario à la Dallas qui accompagne l'histoire de la famille Lacoste nous propose un nouvel épisode... un épisode que Christophe Chenut ne veut pas commenter, il exerce un droit de réserve en tant que salarié dit-il mais lâche que tout ce qui est dit à un instant T est invalidé la minute d'après ! Et en effet l'histoire va de rebondissement en rebondissement. Comme il y a 4 ans, l'épée de Damoclès au-dessus de la tête de cette famille est la perte du contrôle de l'entreprise dont elle possède 65% du capital mais le reste 35% est détenu par le groupe Devanlay qui produit les polos Lacoste, un groupe français détenu lui à 90% par la holding suisse Maus propriétaire également des marques Aigle et Gant... un grand groupe suisse qui n'a jamais caché son intention de récupérer les parts d'un éventuel canard boiteux de la famille. Et voilà qu'en cette rentrée, il y a 1 mois contre toute attente la fille de Michel, Sophie Lacoste (qui a d'ailleurs fait une apparition dans un épisode de la série Plus belle la vie) prend la présidence du conseil d'administration. Elle a réussi à évincer sa cousine la candidate de son propre père. Dans les colonnes de Challenges un administrateur affirme alors : « Je n'ai jamais vu une famille aussi déchirée où la haine, la rancune, les jalousies sont devenues les moteurs de leur existence ! »

Alors la famille Lacoste pourrait-elle perdre le contrôle de l'entreprise ? Le père Michel aurait menacé de vendre ses parts aux suisses. Ce matin dans les colonnes du Figaro , la fille Sophie affirme qu'elle est là pour assurer la pérennité du contrôle familial !

Arnaud Montebourg sous surveillance... européenne ! Bruxelles ne lancera pas de procédure contre les importations de voitures coréennes comme le souhaitait le ministre du redressement productif. Le commissaire chargé du Commerce met au contraire en garde Arnaud Montebourg contre sa volonté de redistribuer seul les cartes du commerce mondial. Il l'appelle plutôt à résoudre le problème du coût du travail en France !

« Zéro salarié à Pôle Emploi ». Arnaud Montebourg qui veut obtenir des contreparties de PSA si l'Etat lui vient en aide pour sauver la banque PSA ; il réclame que soient préservés plusieurs centaines d'emplois sur les 8000 suppressions de postes prévues. L'objectif de PSA, dit-il à Libération, doit être zéro salarié à Pôle Emploi.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.