Bonjour Régis Lachaud. L'Histoire du jour ce matin : "pas de répit pour les fraudeurs!" Le ministre du budget Eric Woerth bat le rappel depuis déjà quelques semaines. Pour inciter les contribuables fraudeurs à prendre contact avec le fisc avant la date fatidique du 31 Décembre au soir. C'est à dire avant la fermeture officielle de la fameuse "cellule de dégrisement", mise en place en Avril dernier après le sommet du G20 à Londres. Et ce n'est pas l'avertissement lancé récemment par la Suisse sur l'utilisation de la liste volée des comptes HSBC qui va le dissuader de poursuivre les enquêtes et contrôles fiscaux en cours. Malgré la brouille diplomatique entre la France et la Suisse, Eric Woerth confirme sa position: il ira jusqu'au bout et transmettra tous les dossiers concernés à la justice dès les premiers jours de Janvier. Cela dit, ce discours de fermeté vise aussi à pousser les fraudeurs à se dévoiler. Une véritable partie de poker s'est engagé entre les services de Bercy et les cabinets d'avocats fiscalistes, autour de cette liste de 3000 noms de contribuables français qui auraient dissimulé de l'argent en Suisse pour échapper à l'impot en France. Et la stratégie du ministre sera-t-elle payante? il semblerait que oui. En ce moment, la cellule de dégrisement recevrait chaque jours plusieurs dizaines de demandes de conciliations de la part de contribuables fraudeurs. Le 9 Décembre, il y a quinze jours, Eric Woerth avait déjà parlé de 1400 dossiers ouverts, pour un montant global de 500 millions d'euros d'impôts récupérés. Selon Bercy, le cap des 2000 dossiers de conciliation serait aujourd'hui franchi. Avec un rythme de 3 à 400 nouveaux contacts par semaine. Et pour encourager les derniers récalcitrants, le ministère fait même savoir qu'il suffit d'appeler avant le 31 au soir pour bénéficier de la possibilité de conciliation. Même si le rendez vous est pris ensuite en Janvier. Visiblement, les dossiers soumis sont souvent compliqués et la cellule de dégrisement aura encore du travail pour au moins quelques semaines l'an prochain. Même si le guichet d'accueil est bien fermé après la Saint Sylvestre. Et ce matin, la grève est terminée à Radio France... Une grève entamée lundi matin par les techniciens remplaçants de Radio France qui assurent les mise en ondes des différents programmes. Un mouvement qui a notamment perturbé l'antenne de France Inter pendant 3 jours. Soutenus par certains titulaires, les grévistes ont voté hier soir la reprise du travail après avoir obtenu un avancement d'une centaine d'euros par mois pour les techniciens remplaçants qui ont au moins un an d'ancienneté, y compris les CDD... A la RATP, le mouvement des conducteurs du RER A entame aujourd'hui son quinzième jour. Voté hier par trois assemblées générales sur quatre, la grève semble cependant s'essoufler, avec une reprise du travail de certains conducteurs. La direction annonce trois trains sur quatre aux heures de pointe. Le cinéma français s'offre un excellent cru 2009, selon le CNC, le Centre National de la Cinématographie. L'année devrait se solder par un bilan en hausse de 5% avec près de 200 millions d'entrées en salles. Du jamais vu depuis 1982. La bourse de Paris termine bien l'année. Le Cac 40 est repassé hier au dessus de 3900 points, son plus haut niveau depuis près de 15 mois... Et puis, la belle Ariane fête ses trente ans... La fusée européenne s'était envolée pour la première fois de la base de Kourou, le 24 Décembre 1979... Bon anniversaire!

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.