Je préviens les auditeurs de France Inter -pas habitués à ça-: je m'apprête à citer le nom d'une bonne quinzaine de marques. De la pub gratuite, et ce, à l'occasion de la publication d'une étude réalisée par l'agence de communication "Change", et dont on retrouve les grandes lignes, dans le magazine Challenges, qui sort aujourd'hui. C'est une étude sur la notoriété.. l'image.. des grandes marques. Alors, des études comme ça, il en existe une multitude. Celle-ci se veut originale, en croisant le niveau d'attachement des consommateurs à une marque, avec l'image qu'ils se font de sa capacité à changer les choses. A innover évidemment, mais aussi à bousculer les habitudes. Vous allez comprendre, si je vous dit que l'entreprise qui arrive en tête de ce classement, et très largement, c'est Apple. L'attachement à cette marque est très fort et, avec l'ipod, puis l'iphone, sa capacité à modifier notre façon de vivre est sans égal. Résultat: son image de marque est excellente! Ikéa est sur la 2ème marche du podium: avec très peu de publicité finalement, la marque suédoise s'est imposée. C'est en fait "l'exemple parfait", selon l'auteur de l'étude: du parking à la caisse, Ikéa a su développer une relation avec ses clients, extrêmement forte. Enorme surprise à la 3ème place: Yves Rocher. Totalement ringarde il y a 10 ans, la marque a quasiment tout changé: sa gamme, devenue "très bio", son logo, ses pubs. Et ça marche. Suivent Samsung, Nespresso (qui joue la carte du "luxe accessible"), Orangina, Yoplait, Carrefour, Nokia, Bonduelle, Andros: elles sont dans le paysage depuis toujours, et s'en sortent pas trop mal. A l'autre bout de ce palmarès, on trouve, en revanche, celles qui doivent tout repenser, tout changer et qui, pourrait-on dire, n'ont quasiment pas d'image du tout: Sport 2000, Bricorama, ING. Habitat, qui le paie aujourd'hui avec de mauvais résultats commerciaux. Enfin (mais est-ce vraiment une surprise?), pas très loin du fond de la classe: les banques. Toutes les banques! L'attachement des consommateurs n'est pas mauvais. On ne déteste pas sa banque... mais elle déçoit beaucoup. Souvent. A la question "avec cette marque, en avez-vous pour votre argent": les banques sont très mal notées, par les consommateurs. Comme les opérateurs de téléphonie, par ailleurs. Une solution est préconisée pour les banques: réduire leur budget "pub". Qui ne sont pas très efficaces. Et consacrer cet argent à l'amélioration de leur relation clientèle! TF1 va pouvoir racheter TMC et NT1, 2 chaînes de la TNT. Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a donné son "feu vert", hier soir. Mais sous conditions. On ne nous refait pas le coup du "mieux disant culturel", mais presque: le CSA affirme avoir demandé à TF1 des garanties sur la qualité des programmes qui seront diffusés sur ces 2 chaînes: "NT1 ne doit devenir ni un clone de TF1, ni un robinet à séries américaines", dit le CSA. Cette opération place, en tout cas, TF1 en position de force sur la TNT. Et, du coup, elle est contestée, notamment par M6 pour qui "c'est un cadeau plus gros encore que la suppression de la publicité sur France Télévisions". L'euro au plus bas depuis mai 2009. Il s'est approché de 1 dollar 33, hier. A Bruxelles, on attend, pour aujourd'hui peut-être, un Accord sur le plan d'aide financière à la Grèce. Qui incluerait le FMI. A son tour, le Portugal entre dans la tourmente: l'agende de notation Fitch a dégradé sa note internationale, hier. Elle est où, ma valise? La perte, provisoire ou définitive, des bagages dans les aéroports a coûté 2,5 milliards de dollars aux compagnies aériennes, l'année dernière. L'estimation vient d'être publiée. Quelque 25 millions de valises ont été perdues en 2009. La plupart, cela dit, retrouvée dans les 48 heures.

liens

Le site de Challenges, qui publie l'étude cette semaine

Le site de l'agence Change

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.