7,6% cela ferait rêver nos gouvernants. C'est le taux de croissance de l'économie chinoise pour cette année selon le gouvernement. C'est à peu prés autant que l'année dernière et que la prévision pour l'année prochaine, mais c'est l'un des taux les plus faibles depuis la crise financière des tigres asiatiques il y a 15 ans ! Le Président et le Premier ministre chinois disent vouloir rééquilibrer l'économie pour favoriser le développement de la consommation et des services alors que la croissance repose pour l'instant et avant tout sur les exportations et l'investissement.

ticket restaurant
ticket restaurant © Maxppp
**De la puce à l'oseille** La France est l'un des tous derniers pays à en finir avec le papier et à remplacer le ticket resto par une carte à puce ! C'est aujourd'hui ou demain que le Conseil d'Etat recevra le décret du gouvernement sur [la dématérialisation des titres-restaurant qui doit entrer en vigueur en avril prochain](http://www.carte-ticket-restaurant.fr/?__utma=223800068.1372528596.1388040659.1388040659.1388040659.1&__utmb=223800068.1.10.1388040659&__utmc=223800068&__utmx=-&__utmz=223800068.1388040659.1.1.utmcsr=google|utmccn=%28organic%29|utmcmd=organic|utmctr=%28not%20provided%29&__utmv=223800068.|1=initial%20landing=www.ticketrestaurant.fr%2FPages%2Fdefault.aspx=1&__utmk=268409101). Petit à petit les 3 millions et demi de salariés qui bénéficient de tiket resto devraient recevoir une carte pour payer leurs repas. Son utilisation sera limitée à 19 euros par jour - mais pas les jours fériés ni les dimanches - il n'y aura plus de probléme de monnaie, les repas seront réglés au centime prés ! Pour les restaurateurs plus besoin de compter, trier, envoyer les titres restaurants, plus besoin non plus d'attendre plusieurs jours avant d'être réglé ! Voilà un choc de simplification bien concret c'était d'ailleurs l'une des mesures phares annoncées par Matignon l'été dernier... **Et pourtant quel rôle ont donc joué les pouvoirs publics dans cette affaire ?** En tous cas pas le rôle titre ! Celui qui le revendique c'est Serge Ragozin, il dirige aujourd'hui Moneo Applicam qui a déjà lancé sa carte à puce détenue par 15.000 salariés, 300 entreprises et acceptée par 3000 commerçants, une goutte d'eau dans le monde du titre restaurant. Mais Serge Ragozin est bel et bien le 1er à dématérialiser le ticket resto, sans nous dit-il dans 10 ans on en serait encore au papier ! Et il le dit en connaissance de cause car il y a 3 ans Serge Ragozin dirigeait Accor Service le numéro 1 des titres restaurants où il avait déjà lancé la dématérialisation en Amérique latine, en Europe mais pas en France. Car il n'y avait aucune raison de changer les régles du jeu tellement la rente des tickets papiers était profitable ! A l'époque Serge Ragozin disait même à ses équipes : le plus grand danger qui nous guette c'est l'arrivée d'un pure player un acteur uniquement numérique. Il avait alors préparé un plan baptisé "la riposte planifiée" qui permettait à Accor Service d'être en 3 mois sur le marché ! Mais Serge Ragozin quitte Accor car il n'obtient pas la place qu'il convoite au moment de la scission du groupe. 3 ans plus tard il pourrait prendre une revanche avec sa carte Moneo Resto. Je ne veux pas une victoire à la Pyrrhus ose-t-il, je cherche une victoire business ! Serge Ragozin veut prendre 10% du marché d'ici 5 ans !
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.