L'éco du jour par Alexandra Bensaïd. ___ C'est le nombre d'utilisateurs de Facebook, le premier réseau de socialisation du monde. Vous avez peut-être suivi la fronde chez Facebook. C'était il y a trois semaines, l'entreprise décide de changer ses conditions d'utilisations. Elle annonce de nouvelles règles, une licence sur tous les contenus publiés, une licence "perpétuelle et mondiale". Concrètement, ça permettait de conserver et d'utiliser tous les contenus publiés par ses utilisateurs (photos, vidéos, messages), même après la fermeture d'un compte. Ca ne s'est pas passé comme ça. Immédiatement, un groupe baptisé "ceux qui sont contre les nouvelles conditions d'utilisation" s'est formé, a milité, tant et si bien qu'il y a dix jours, volte face de Facebook, qui revient à ses anciennes conditions d'utilisations - ça nous a "rappelé que les utilisateurs cultivent un véritable sentiment de propriété" a expliqué le patron. Un jeune homme riche - il a 23 ans et il pèserait un milliard et demi de dollars - qui ose : Il veut faire voter ses internautes sur les modifications à venir. Ils seront avertis des propositions de changement et ils pourront s'exprimer sur un forum de discussion. a priori, dans ce secteur, on ne connaît pas de précédent. C'est audacieux, d'autant qu'en plus de chercher un nouveau modèle de gouvernance, Facebook aurait besoin d'un modèle économique clair. Est-ce que l'entreprise est compatible avec la démocratie ? Est-ce que prendre l'avis de tout le monde, ça ne risque pas de freiner le développement et l'innonvation ? Ce sont les questions des experts ce matin. Tout simplement, Facebook n'est-il pas en train de copier Radio France qui vient de lancer un forum de discussion sur l'avenir de notre entreprise, le 9 février, avant Facebook ??!! Yes we can ! Une avancée en Guadeloupe, cette nuit. Un accord pour une augmentation des bas salaires, 200 euros. Mais une grande partie du patronat n'était pas là à commencer par le Medef. Du coup à ce stade, environ 15 000 salariés seulement sont concernés sur 85 000. Les discussions doivent continuer aujourd'hui. Le LKP n'a pas appelé à la fin de la grève générale. Aux Etats-Unis, Fannie demande une rallonge. Fannie Mae, le groupe qui, avec son compère Freddie Mac, finance ou garantit les 3 quarts des prêts immobiliers. Fannie réclame au trésor plus de 15 milliards de dollars d'aide pour couvrir son déficit. La voiture la moins chère du monde sera lancée le 23 mars exactement en Inde. Une information du "Figaro", la nano fabriquée par Tata coûtera là-bas 1 500 euros. La version européenne pourrait tourner "autour de 5 000 euros." Et "Le Parisien" raconte ce bogue informatique chez BNP Paribas, mercredi. Près de 600 000 opérations ont été débitées plusieurs fois, sur des dizaines de milliers de comptes clients.

liens

Forum Radio France

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.