Est-ce que quelqu'un a compris quelque chose dans cette histoire de hausse de la TVA sur les offres "triple play" (internet, téléphone et télévision)? Le pourquoi, le comment, les incidences, les mécanismes fiscaux et commerciaux à l'oeuvre, certainement pas. La conséquence finale... la conséquence sonnante et trébuchante, oui: nous allons, tous, payer plus cher. La "box à 30 euros", c'est fini! L'affaire a commencé, cet été, avec les premières fuites sur les intentions du gouvernement. Et elle est en train de s'achever -ou presque- avec les décisions des opérateurs, qui annoncent, les uns après les autres, leurs nouveaux tarifs. De fait, chaque opérateur a sa méthode bien à lui, pour répercuter ce passage, tant commenté, de la TVA de 5,5% à 19,6 mais -et c'est toute la compléxité de l'histoire- sur la seule partie "télévision" du service fourni. Les autres étant déjà taxés au maximum. L'Association UFC-Que choisir résume bien la situation: jusqu'ici les opérateurs faisaient un peu comme ils voulaient avec leurs taxes: ils avaient 2 taux différents, ils faisaient moitié-moitié, un peu plus, un peu moins. Et le fisc laissait faire. On a toutes les chances de penser que ce "bricolage fiscal" va continuer. Avec cette conséquence: là où les offres commerciales étaient assez simples jusqu'à maintenant (on pouvait facilement comparer), elles vont devenir, peut-être, aussi barbares que dans la téléphonie mobile. Ainsi, Orange (qui a été le premier à révéler ses nouveaux tarifs) a décidé d'augmenter de 1 à 3 euros par mois, ses offres contenant des services de télévision. Pour SFR, ce sera: 2 euros de plus pour les offres au-dessus de 30 euros, et un euro supplémentaire seulement pour les offres inférieures à 20 euros. Je vous avez prévenu: c'est pas facile de suivre. Numéricable, également, augmente tous ses tarifs. Y compris (pourquoi se gêner?) ceux qui ne sont pas touchés pas la hausse de la TVA! Reste le cas de Free qui tente une parade (un peu vaine, cela dit) pour continuer à afficher sa box à 29 euros 90. L'opérateur, hier, a annoncé que pour contenir la hausse de la TVA, il rendait le service "télévision" optionnel. Chez Free, "tout n'est plus compris" donc. Ceux qui souhaiteront garder la télé, sur leur box, devront payer 2 euros de plus. Qui s'ajouteront aux 6 euros réclamés, si vous êtes en "dégroupage total". Bref, une "box" désormais, et quelque soit son opérateur, c'est 35/36 euros par mois. La radio n'a plus la côte! La radio... graphie! Selon les Echos, ce matin, les actes de radiographies, remboursés par la Sécurité Sociale, sont en très forte baisse, cette année. La tendance n'est pas nouvelle, mais elle s'accélère: -5%, en valeur. Pour les radios de la tête -jugée "inutiles" dans la plupart des cas par la Haute Autorité de Santé- le recul est même de 9%. A ces recommandations de "bonnes pratiques" (et de modération) s'ajoutent des baisses sensibles de remboursements: une centaine de millions d'euros a été économisée, cette année. L'objectif est de 110 millions d'économies pour 2011. Alors, attention, si, les radios coûtent moins cher à la Sécu, les autres techniques d'imagenie médicale progressent: scanner et IRM notamment, +6%.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.