Comme chaque année, à cette date, est publié le palmarès des 100 premières audiences de l'année, à la télé. TF1 donne, généralement, un échos important à cette publication. Et pour cause: année après année, la chaîne écrase ses concurrentes à ce petit jeu. En 2009, elle réalise ainsi 96 des 100 meilleures audiences de la télé. Comme l'année dernière. En 2007, elle avait carrément réalisé le grand chelem: 100%! Pour 2009, il faut attendre la 53ème meilleure audience de l'année pour voir apparaître un programme qui n'a pas été diffusé sur TF1. C'est "Home", le film de Yann Arthus-Bertrand. Diffusé sur France 2, qui place également "Apocalypse", le documentaire sur la seconde guerre mondiale, en 83ème position. M6 obtient, elle, les 2 places restantes. Dont l'une grâce au football et le match des Bleus "Irlande-France" du 14 novembre. Les 96 autres meilleures audiences de l'année, c'est donc tout pour TF1. Avec plus de 12 millions de téléspectateurs, c'est le spectacle "Les enfoirés font leur cinéma" qui se place tout en haut du podium 2009. Ensuite, suivent surtout les séries américaines. "Julie Lescaut" et "Joséphine ange gardien" peuvent aller se rhabiller. "Les Experts" et "Docteur House" squattent les meilleures places: 62 des 100 meilleures audiences 2009 sont réalisées par des séries américaines. En 2006, elles n'en avaient obtenu que 14! Le Docteur House se distingue vraiment: il réalise 11 des 20 premières audiences de l'année. Et TF1 peut lui dire un "grand merci". Le fameux docteur lui sauve une année qui n'a pas franchement été bonne: le chiffre d'affaires a reculé, comme les recettes publicitaires. Il y a eu des soucis au niveau de la direction, avec le passage éclair d'Axel Duroux, très éphémère n°2 de la chaîne. Il y a, surtout, la part de marché de TF1 qui termine l'année sous la barre des 25% alors qu'elle était à plus de 30, il y a 4 ans encore. L'arrivée des nouvelles chaînes de la TNT bouscule tout le monde, y compris la chaîne leader. Dans ces conditions, et pour les mois qui viennent, TF1 n'a surtout pas intérêt à se passer des prescriptions du bon Docteur House! La future "nouvelle Taxe carbone" inquiète déjà les grandes entreprises industrielles! Et pour cause, ce sont elles qui pourraient faire les frais de l'annulation de taxe carbone, première version. Elle exonérait trop de secteurs et d'entreprises, selon le Conseil constitutionnel. Le gouvernement s'est donné 3 semaines pour écrire une nouvelle Loi, et définir les contours de la "taxe carbone 2". Selon les Echos de ce matin, Matignon aurait déjà validé le principe de ne pas toucher aux exonérations accordées aux pêcheurs, aux agriculteurs, aux transports routiers, fluviaux ou maritimes. En revanche, les mille entreprises françaises les plus polluantes (dans la sidérurgie, le ciment, le verre, la tuile, la brique) ces entreprises ne devraient pas échapper à la future taxe. Mais le gouvernement réfléchit à un système (un peu comme les particuliers, avec le "chèque vert") qui leur permettrait de récupérer une grande partie des sommes payées. Aux Etats-Unis, les traces toujours de la crise financière. Washington vole une 3ème fois au secours du groupe financier GMAC, l'ancienne filiale de General Motors. Celle qui accorde les crédits automobile. Il injecte 3,8 milliards de dollars suppémentaires. Et, de fait, nationalise l'entreprise. Dernière séance de l'année aujourd'hui, à la bourse de Paris. Depuis son point le plus bas (c'était le 9 mars), le CAC 40 a regagné 56%!

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.