cadeaux
cadeaux © geschenkhamster.de

Que ce soit en entreprise, à l'international, au bureau, ou en famille, l'art du cadeau est un secteur de l'économie en plein développement.

Nous voilà fin septembre début octobre, c'est le pic d'agitation à la fac et dans les grandes écoles, avec les premiers week-ends d'intégration des BDE, des Bureaux des étudiants.

Pour gérer la fameuse enveloppe qui va permettre d'arroser les soirées, il y a toujours un volontaire rempli d'abnégation qui va collecter les pièces, les billets, les chèques, avec le sourire.

Mais que ce soit pour les pots de départ, les anniversaires, les mariages, ou remercier la maîtresse en fin d'année, c'est quand même globalement toujours le même casse-tête.

Si vous êtes fatigués d'avancer les billets pour ceux qui -ah zut !- n'ont jamais de liquide sur eux, ou si vous avez toujours fui ces moments de cadeau collectifs, sachez qu'il existe maintenant des sites pour vous faciliter la vie: les cagnottes en ligne, Potcommun.fr, Leetchi.com, Bankeez.com ou Spiritofcadeau.com. Vous versez votre part par paiement sécurisé, le site prend un pourcentage plus ou moins important selon la somme (de 1,5% à 5% du total). C'est un nouveau service en pleine croissance ; les offres se diversifient, les chiffres d'affaire des sites progressent… Bref cela pourrait ressembler à une success story.

A beaucoup plus grande échelle, dans les entreprises françaises, l'art du cadeau est pris très au sérieux.

On s'éloigne maintenant de la cagnotte du BDE. En France, le cadeau d'affaires, c'est chaque année bien plus de 851 millions d'euros. Le chiffre a progressé de 2,4% l'an dernier et un tiers des entreprises de plus de 50 salariés qui l'utilisent pour accompagner leurs exportations.

Qu'est-ce qu'on offre, comme cadeaux d’affaires ?

De la nourriture, des bouteilles et des sacs…Enfin disons plutôt, des produits gastronomiques (16% des cadeaux), du champagne, des spiritueux et de la maroquinerie. Bref, ce tout ce qui fait la « French touch ».

A l’inverse, qu’est-ce qu’il ne faut pas offrir ?

La liste des impairs est très longue: dans un panier gourmand pour le Maghreb, absolument proscrire l'alcool, le saucisson et le cassoulet.

Autre piège: vous pensez faire plaisir à Américain en lui offrant une bouteille de Mouton Rotschild 2010 ? Et bien sachez que la Vénus de l'étiquette peut choquer.

Enfin, si vous offrez un sac blanc à un Chinois, il va vous regarder de travers car c'est la couleur du deuil.

Quel budget pour ce cadeau ?

C'est assez subtil. La valeur du cadeau ne doit être trop proche du montant du contrat, ou on se demandera qui vous voulez acheter. Mais il faut aussi que la qualité soit au rendez-vous. Enfin, attention au moment où vous l'offrez : après la fin de la négociation, c'est mieux. Dans tous les cas, mieux vaut pas de cadeau, qu'un cadeau raté.

Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.