Dans 2 jours ce sera le mondial de à Paris, porte de Versailles. Un mondial qui marque le retour en force des voitures japonaises sur le marché international

Chanter à tue tête au volant, qu’on est heureux de rouler en Toyota !Alors vous allez me dire, c’est pourtant Volkswagen qui vend le plus cette année, ce qui s’est vérifié au premier semestre mais le groupe nippon est toujours dans le peloton de tête dans le monde, et surtout, il est toujours le constructeur automobile le plus rentable, avec la meilleure marge de tous les constructeurs. Au 31 mars dernier Toyota a même dégagé le profit net record de 13, 6 milliards d’euros. Depuis qu’il est passé devantGeneral Motors en 2008, à part un accident de parcours en 2011, année du Tsunami, le Japonais surclasse encore l’Américain. Du coup, les ambitions sont au rendez-vous

Toyota prévoit de vendre un peu plus de 865 000 véhicules en Europe cette année, contre 847 530 en 2013, déclaration hier du responsable de ses opérations européennes.Objectif : atteindre le million d'unités vendues en Europe en 2015.C’est d’ailleurs un autre japonais, Nissan qui permet au français Renault de garder la tête hors de l’eau.

Oui Renault produit environ 2,7 millions de véhicules mais à travers l’alliance avec Nissan il bénéficie d’économie d'échelle sur une production globale de plus de 8 millions.

Dans les prochaines années le programme de synergie entre les deux groupes va s’accélérer. Plus gros symbole de cette synergie : en 2016 c’est à Flins que sera produite la futureNissan Micra …Cette usine Renault travaillera alors 50% pour Renault , 50% pour le constructeur japonais. Et c’est même le site de Renault au Mans qui fournira les châssis de cette petite voiture de villeEt pourtant les Japonais doivent faire face à des grosses difficultés D’abord parce que le marché intérieur ralentit. Ils vont également probablement perdre leur leadership à cause des Chinois, des Chinois qui boudent les Japonais pour une raison qui n’a rien à voir : le conflit sur les îles d’un petit archipel nationalisé par les Japonais il y a deux ans, mais revendiquées par Pékin… Il ne fait donc pas bon être Japonais en Chine en ce moment. Enfin les autorités américaines viennent de lancer une enquête sur environ 1,69 million de Corollas produites entre 2006 et 2010. Nouvelle épine dans le pied du Japonais Toyota . Il y a 8 mois déjà, les Etats-Unis avaient découvert un problème d'accélération inopinée sur ces voitures. Le constructeur avait alors dû rappeler quelques 12 millions de véhicules entre 2009 et 2010 et payé une amende de 1,2 milliard de dollars pour échapper à des poursuites pénales du ministère de la Justice.A l’aune de ce tableau, le succès des Japonais peut sembler étrange. Hormis la qualité des véhicules, ce qui les propulse aujourd’hui c’est le niveau du Yen.A son plus bas depuis plus de 6 ans : 110 yens pour un dollar…Ce qui favorise largement les exportations. Notamment et c’est nouveau, en Afrique. Le mondial de l’automobile porte de Versailles du 3 au 19 octobre.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.