Les marques sont en train de decouvrir la valeur commerciale des selfies. Certaines entreprises vont même jusqu’à rémunérer les selfies.

Il faut vous imaginer tous les matins dans la salle de bain, brosse à dent dans la bouche, le dentifrice qui déborde un peu et hop, photo !

Des milliers de selfies sont postés sur Instagram à longueur de journée.
Des milliers de selfies sont postés sur Instagram à longueur de journée. © MaxPPP / RUNGROJ YONGRIT

Votre selfie, tout ce qu’il y a de moins glamour, sera envoyé à une application qui au bout d’un certain nombre de clichés vous récompensera d’une vingtaine de dollars. Cette application qui existe aux Etats-Unis s’appelle Pay your selfie et elle rencontre un certain succès auprès des marques.

Des marques qui achètent des catalogues entiers de selfies de leurs consommateurs pour en analyser les données.

Pourquoi ? Parce qu’un selfie pris à heure fixe, c’est un super mouchard de vos habitudes d’alimentation, d’hygiène de vie. Un super-nez pour renifler vos rituels du quotidien.

Qu’est-ce que vous prenez au petit déjeuner ? Avec quel produit vous nettoyez votre salle de bain ? Où est-ce que vous mangez des chips ?

Si vous êtes nombreux à les grignoter au bureau ou devant la télé sur votre canapé, ça peut déterminer l’implantation géographique d’un magasin ou d’un revendeur : plutôt dans un quartier résidentiel ou plutôt dans un quartier de bureaux.

D’ailleurs les informations récoltées par les marques sont parfois inattendues.

Par exemple pour les selfies de brosse à dents et dentifrice l’application s’est mise à chauffer tous les jours entre 4 heures et 6 heures de l’après-midi.

La marque qui avait commandée cette étude, le dentifrice Crest en l’occurence, en a conclu qu’aux Etats-Unis on arrive toujours l’haleine fraîche à la happy hour . Alors en quoi l’information est-elle utile ?

On peut imaginer que c’est à cette heure là que la marque peut privilégier le lancement d’une campagne sur les réseaux sociaux. Autre découverte de cette très large enquête : sur les selfies postés par les hommes qui se brossent les dents, ils sont toujours torse nu.

Et là à quoi ça sert de le savoir ? Mystère.

Il y a quelques temps je vous parlais de cette application françaiseClick and Walk qui rémunérait les consommateurs contre des photos de leur quotidien. Ici avec les selfies, les entreprises franchissent encore un cap.

La légitimité du produit passe non plus par une tête d’affiche mais par le client.

Même s’il n’est pas à son avantage. Même s’il est torse nu dans sa salle de bain.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.