Alors que la SNCF présentait hier son plan anti fraudes avec des amendes bien plus chères, voici que les offres alternatives à la SNCF se multiplient et se structurent sur internet. De quoi faire trembler le rail français.

La SNCF met le paquet sur la sécurité
La SNCF met le paquet sur la sécurité © Vincent Isore/IP3 press / Vincent Isore/IP3 press

La dernère fois que vous vous êtes apprêté à prendre le train, est-ce que vous êtes pas posé la question: est-ce que j’aurais pu payer moins cher, aller plus vite ?

Pourtant, même si c’est encore confidentiel, vous avez désormais la possibilité de le faire.

Cela s’appelle « le Même en Mieux », et c’est une extension de navigateur. C’est un peu comme « add block » qui vous permet de bloquer les fenêtres publicitaires.

Comment ça marche ? Quand vous réservez un billet de train, vous allez toujours sur le site de la SNCF.

Vous tapez Paris-Bordeaux, et ensuite « le Même en Mieux » vous propose toutes les économies possibles: 44 euros en moins sur le billet si vous l’achetez d’occasion ou, selon les cas, encore moins cher en covoiturage.

Pour l’instant, je vous le disais, c’est une offre discrète puisque c’est ce qu’on appelle une béta privée : il faut prendre l’initiative d’aller chercher cette barre grâce à son mail.

Mais« le Même en Mieux » compte bien devenir public dans les semaines qui viennent . 150 personnes se sont déjà inscrites. Le souci, pour que cette offre reste dans la légalité, c’est sa discrétion sur la page de la SNCF.

Qui est derrière cette extension de navigateur?

Une jeune start-up bordelaise: 4 jeunes menés par Maarten Samson, philosophe de formation, et Baptiste Rabordin (qui un temps a travaillé pour Service public sur France Inter). Le projet, c’est de se rémunérer sur les offres alternatives. Un exemple: mettons si Blabla car vous récupère comme client alors que vous alliez prendre le train, Blablacar verse alors une commission au site « Même en mieux ».

Mais la start-up est bien plus ambitieuse que cela. A l’occasion du salon du Livre qui ouvrira ses portes, dans quelques semaines, à Paris, le site compte se lancer à l’assaut d’Amazon (un peu sur le modèle d’Amazon killer dont je vous ai parlé le 1er janvier dernier) puis de tous les produits de consommation possibles, avec une certaine éthique. Exemple : si vous cherchez un jean, « le même en mieux » vous proposera un jean « Made in France ».

Toujours au sujet de la SNCF, en dehors de « Le Même en mieux », l’offensive vient également d’un site internet. Le site Capitaine Train qui vous propose des comparateurs de prix selon vos trajets en Europe et surtout qui vous rappelle que la concurrence existe. Certes, pour l’instant, seul Thello concurrence la SNCF sur son tronçon Paris-Rome et Paris-Venise.

La concurrence sur les lignes intérieures dans l’hexagone est officiellement prévue pour 2019. D’ici là, la SNCF peut encore augmenter le prix de ses amendes considérablement.

L'équipe

Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.