Pôle Emploi pourrait faire davantage d'économies. Car contrairement à ce qu’a déclaré hier le ministre du Travail et de l’Emploi François Rebsamen sur i> télé, ce ne sont pas les fraudes des chômeurs qui coûtent le plus cher.

appel à la grève à pôle emploi le 19 juin
appel à la grève à pôle emploi le 19 juin © reuters

39 millions d’euros : voilà ce qu’a coûté la fraude à Pôle Emploi l’an dernier, des chiffres de la Direction Nationale de Lutte contre la Fraude cités par le journal Le Monde hier.

Mais ce qui a surtout coûté cher à Pôle Emploi, c’est la sous-traitance : 186 millions d’euros en 2012, 145 millions d’euros en 2013. C’est trois fois plus que les fraudes, et c’est trop cher.

Le 8 juillet dernier, la Cour des Comptes a d’ailleurs tiré la sonnette d’alarme sur le sujet.

Pôle Emploi sous-traite la rédaction de CV, les bilans de compétences et les aides à la recherche d’emploi de dizaines de milliers de chômeurs,et ce depuis 2009. Un marché juteux pour lesquels les sociétés cassent les prix… Souvent au détriment des services proposés.

Il y a une semaine, Le Canard Enchaîné révélait même la gabegie de certaines entreprises sous-traitantes de Pôle emploi. Exemple: deux informations judiciaires ouvertes à l’encontre de C3 Consultan. Faux contrats de travail, fausses attestations d’employeur, bref, la société inventait de fausses embauches de chômeurs pour toucher des primes.

Et c’est sans compter le PDG de l’entreprise qui a aménagé sa maison aux frais de son entreprise. Mais ça, c’est presque anecdotique…

Et puis Le Canard cite aussi le CLAF, une autre entreprise qui signait, elle, les feuilles d’émargement à la place des chômeurs sans jamais les rencontrer…En même temps, vous me direz avec cette gestion Pôle Emploi a bien fini par en créer, de l’emploi : C3 consultants est passé de 65 à 600 salariés.

Sans compter que Pôle Emploi n’est pas non plus l’organisme où l’on fraude le plus. Si François Rebsamen veut vraiment s’attaquer aux fraudeurs, il vaut mieux qu’il concentre son énergie :

1) Sur la fraude fiscale, on en a beaucoup parlé: 3 milliards 66 millions d’euros

2) sur celle à la sécurité sociale: 562 millions d’euros

3) sur la fraude à la douane : 367 millions d’euros

La fraude à Pôle Emploi n’arrive qu’en 4ème position.

Du coup, je laisse la conclusion àColuche . Interrogé sur sa solution pour réduire le chômage s’il était élu, voici ce qu’il répondait dans Le Jeu de la vérité. C’était en 1985 :

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.