Des objets de consommation courante au tarif du gaz, des groupes de consommateurs parviennent à faire baisser les tarifs de tout ce que l'on achète au quotidien. Et il y a du nouveau: l'apparition d'une plateforme sociale d'achat. Le principe, c’est de s’associer sur internet pour choisir ce que l’on veut acheter.

l'ufc-que choisir propose une action collective contre les tarifs du gaz
l'ufc-que choisir propose une action collective contre les tarifs du gaz © reuters

Seriez-vous intéressés par un téléphone Samsung? Des accessoires d'IPhone? Des verres à cocktail? Des casseroles? Des croquettes pour chats?

J'ai un bon plan : on achète ensemble, sur un nouveau site : GAGGLON.COM. On règle la facture en groupe et plus on est nombreux, plus on fait baisser les prix.

Concrètement, vous vous inscrivez sur le site et vous rejoignez le groupe d'acheteurs qui vous intéresse. On vous propose un tarif préférentiel et pour en bénéficier, il faut atteindre un nombre minimum de personnes prêtes à acheter. C'est le vendeur qui propose et l'équipe de Gagglon valide l'offre après avoir fait une étude de marché et vérifié que le prix était le plus intéressant.

Ensuite, une fois que le groupe est constitué, vous pouvez faire une contre-offre et faire baisser le tarif.

Par exemple, si vous rêvez de quelque chose que vous ne pouvez pas vous offrir, vous pouvez créer votre propre groupe. L'idée est toujours la même: « l'union fait la force pour marchander au rabais ». Ensuite, vous réglez grâce à Paypal. Et si vous parrainez quelqu'un, vous touchez un pourcentage du bénéfice de la vente.

Et cela vient de se produire avec les tarifs du gaz, à l’initiative d’UFC Que Choisir. Mais là, ça va encore plus loin.

Devant l'explosion des tarifs réglementés (80% de hausse depuis 2005), l'union des consommateurs a décidé de faire pression. Objectif: faire baisser la facture annuelle des ménages qui se chauffent au gaz naturel. Ils sont en grande majorité clients de GDF Suez et paient en moyenne 1237 euros TTC chaque année.

Mi-octobre, l'UFC a donc lancé une action collective des consommateurs qui s'inscrivaient sur son site pour trouver moins cher en Europe.

Résultat : 140 000 personnes se sont inscrites et ont trouvé moins cher en Belgique, chez Lampiris, un fournisseur qui peut faire économiser à chaque consommateur 190 euros par an.

Il faut maintenant que les inscrits souscrivent à l'offre -ce qu'ils sont libres de faire ou non- et GDF reste confortablement en position de leader : en France, il compte 9 millions d'abonnés au gaz sur les 11 millions au total.

Mais les tarifs du gaz ont légèrement baissé le 1er décembre (pas grand-chose : 0,13%) : une répercussion d'une nouvelle méthode de calcul, nous dit-on. Mais cette action d'UFC Que Choisir n'y est peut être pas pour rien non plus…

Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.