Attention ! Plus qu’un mois avant de passer à la télé HD. La France bascule vers une nouvelle norme de compression et de diffusion des images. Préparez-vous chers auditeurs.

Sinon le 5 avril prochain, vous ferez peut-être partie de ces 6 millions de personnes qui s’installeront dans leur canapé. Saisiront leur télécommande. Et puis rien. Ecran noir. Cela veut dire que vous avez acheté votre télé avant 2011, et que vous n’êtes pas en haute définition.

Comment savoir que vous êtes en HD ? Il y a un petit test à faire, et c’est un clip de l’Agence Nationale des Fréquences qui nous l’explique dans cette vidéo.

Si cette expérience vous révèle que que vous n’êtes pas HD que se passe-t-il? Soit vous changez de poste, soit vous achetez un petit boîtier à 25 euros qui vous permet la conversion. Boîtier que vous avez le droit de vous faire rembourser auprès du CSA. Attention c’est un boîtier par foyer, et seulement si vous recevez la télé par antenne râteau. Si vous avez opté pour le satellite, tant pis pour vous.

Vieille télévision
Vieille télévision © corbis

Il y en a d’autres qui attendent de se faire indemniser maintenant : les trois gros diffuseurs techniques : TDF, ITASTIM et TOWERCAST . Dans cette affaire, ce sont un peu les dindons de la farce. Ils ont investi pour diffuser, pour assurer leurs contrats avec les chaînes, contrats qui n’iront pas jusqu’à leur terme. Et ça, cela se paye... 150 milliards 200 millions d’euros ! C’est en tous cas l’estimation qu’en fait Catherine Morin-Desailly, c’est la présidente de la commission culture du Sénat. En novembre dernier elle a donc écrit à Manuel Valls pour plaider la cause de ces diffuseurs. Pas de réponse. Sans compter que d’autres maintenant commencent à revendiquer. Les éditeurs de programmes,eux commencent à dire que les 6 millions de téléspectateurs manquent à l’appel…ça fait moins de gens touchés par la pub. Et si on a moins de gens touchés par la pub, on aura moins de recettes.

Tout ça sent un peu la précipitation, pourquoi ne pas avoir attendu tranquillement la fin des contrats au moins des trois gros diffuseurs?

Et bien parce qu’un autre compte à rebours et en marche: c’est l’Euro 2016. On comprend maintenant l’urgence maintenant?

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.