C'est un marché qui explose : le business du sommeil !

0'14

Le cinq sept 2013 - SON 1/2 ECO DU MATIN Debout les gars Hugues Aufray

La France fait partie des plus gros consommateurs de somnifères au monde. En pharmacie et au supermarché, on croule sous les produits miracle pour mieux dormir, mais c’est plutôt sur les outils numériques que je voudrais insister ce matin, parce qu’ils se développent à une vitesse impressionnante. Il faut dire que 20 millions de Français souffrent de troubles du sommeil : le marché est colossal.

Les troubles du sommeil
Les troubles du sommeil © Creative Commons / sipa

On ne compte plus les applications pour téléphone portable qui promettent de vous aider à dormir comme un bébé.

Elles s’appellent Réveil intelligent , iSommeil, Sleep Better, Sommeil Magique , et j’en passe. Certaines sont payantes, d’autres gratuites, mais l’idée est souvent la même : analyser votre sommeil, grâce aux mouvements et aux bruits que vous faites en dormant, et détecter les phases de sommeil profond, celles pendant lesquelles le corps et le cerveau se reposent vraiment.

Le but, c’est d’adapter l’horaire de la sonnerie pour ne pas vous réveiller en plein sommeil profond, justement. L’alarme peut se déclencher un peu plus tôt que prévu, mais c’est pour votre bien !

La toute dernière trouvaille s’appelle Hush : ce sont des boules Quiès connectées, elles aussi, qui permettent de ne pas être dérangé par les bruits extérieurs mais d’entendre quand même son réveil le matin.

Ces bouchons d’oreille seront connectés par Bluetooth à votre téléphone et ils seront équipées d’un système de réduction des bruits qui évite d’entendre la fête chez les voisins ou son conjoint qui ronfle (les bruits sont filtrés jusqu’à 70 décibels) mais qui permet d’entendre son réveil, qui sonne directement dans les oreilles via le téléphone. Ces boules Hush devraient être commercialisées courant 2015 et coûter autour de 120 euros la paire. Pas donné… mais il faut croire qu’il y a une demande, parce que les internautes ont été nombreux à croire en ce projet.

Les inventeurs de ces boules intelligentes ont lancé un appel au financement sur une plateforme de crowdfunding et ils ont récolté plus de 350.000 dollars, alors qu’ils en réclamaient 100.000 !

En général, ces applications et outils intelligents vous proposent aussi de choisir, chaque soir en vous couchant, quelle musique vous réveillera le lendemain.

En réalité, pour bien dormir, il faut éteindre son smartphone et ne pas s’en servir avant de dormir !

Le paradoxe est là. Toutes ces applications fonctionnent avec l’un des plus grands ennemis de notre sommeil : le téléphone ! La lumière produite par les écrans est une lumière bleue qui bloque la mélatonine, une hormone favorisant l’endormissement. Les médecins du sommeil sont formels : il faut éviter de consulter son ordinateur ou sa tablette ou son téléphone dans les deux heures qui précèdent le coucher. Afin de laisser la mélatonine faire son boulot.

Dans le genre très agaçant, il existe aussi une application qui vous demande de faire un grand sourire tous les matins. Si vous ne souriez pas, l’alarme continue à sonner !

Pour cela, l’application Smile Clock utilise un dispositif de reconnaissance faciale. L’idée, c’est que la journée sera plus belle si on sourit dès le réveil. La bonne nouvelle, c’est que personne ne vous oblige à utiliser ce genre d’application. Et qu’on a même le droit d’être grognon le matin !

0'28

Le cinq sept 2013 - SON 2/2 ECO DU MATIN Good Morning

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.