« Tous aux abris »: c’est le mot d’ordre pour la plupart des chaînes qui sont installées sur laTélévision Numérique Terrestre payante, car le modèle économique s’essouffle et fait déjà une première victime.

Je sais à quel point ça risque de vous faire de la peine. L’an prochain, vous ne pourrez plus regarder Sébastien Cauet sur TF6. La chaîne ferme ses portes, rideau le 31 décembre 2014, TF1 et M6, les parents de TF6, ont annoncé officiellement la fin de l’aventure. Finis, donc, les défis de Cauet: marcher dans les rues de Marseille avec un tee-shirt du PSG sur le dos, organiser une mini corrida avec une vache dans le Pays Basque ou se faire tatouer à Las Vegas.

Et puis si vous regardiez aussi Elodie Gossuin, « Dis moi oui », ces mille façons de demander sa fiancée en mariage... Cela aussi va vous manquer!

La chaîne perd de l’argent depuis 2009. Pertes nettes 1 million d’euros l’an dernier. Il fallait donc arrêter l’hémorragie. Sans compter que le bateau ne pouvait que sombrer. TF6 est proposée sur Canalsat et Numéricâble, avec 400 000 abonnés qui paient 12 euros par mois pour voir des séries certes assez bonnes Walking dead, Vampires, Les frères Scott, mais qu’on peut voir gratuitement sur d’autres chaînes comme NT1 TMC ou D8, donc aucun intérêt pour le téléspectateur.

Si vous mettez en perspective les coûts de diffusion (4 millions d’euros), l’équilibre est impossible pour sauver les 34 salariés de la chaîne. Surtout quand vous financez à moitié avec la publicité et l’autre avec une redevance que vous pouvez difficilement augmenter. Oui, on aurait pu imaginer une solution de sauvetage grâce aux opérateurs ADSL comme Free ou Orange, mais visiblement, la chaîne TF6 ne les a pas séduits.

TF6 est la seule télé à s’éteindre pour l’instant, mais d’autres chaînes payantes de la TNT s’interrogent également sérieusement sur leur avenir. C ’est le cas de LCI, fille du groupe TF1 qui mise tout sur son transfert sur la TNT gratuite. « Question de survie », dit TF1 qui menace sinon de la fermer. Le CSA doit trancher cet été.

Même demande de la part de Paris Première qui appartient à M6. Déclaration sans appel de Nicolas de Tavernost, président de son directoire : « faire de la TNT payante est devenu impossible ». Lui aussi veut une place sur le gratuit.

Planète espère également s’extraire du payant.

Si tout le monde trouvait sa place ailleurs, ce qui est peu probable, alors ne resterait plus sur le payant que Canal+ et ses déclinaisons: Canal+ Cinéma, Sport, etc.

Les mois qui viennent pourraient s’annoncer houleux pour certaines stars du petit écran. En attendant vous avez encore quelques mois pour profiter des blagues de Cauet.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.