distributeur automatique
distributeur automatique © CC / Doudoulolita

A quoi ressemblera le distributeur automatique de billets du futur ?

Pendant une semaine, 100 étudiants en informatique de l'ENSICAEN, école d'informatique de Caen, ont planché un prototype.

Un partenariat public-privé qui intéresse les banques de très près.

C'était un marathon d'un genre très particulier. Des élèves informaticiens (10 groupes de 10), se sont retirés du monde pour inventer cette machine du futur, à mi-chemin entre le distributeur automatique et le jeu vidéo.

Sous la houlette de leur professeur d'informatique, Christophe Rosenberger, voici ce qu'ils ont mis au point :

Cette inventiona déjà été préemptée par l'entreprise américaine Diebold, qui vend des distributeurs automatiques aux banques du monde entier .

Et en France, le Crédit Agricole a d'ores et déjà manifesté son intérêt.

Pour l'entreprise américaine, on voit bien l'avantage que présente d'un tel prototype. Diebold n'a eu qu'à financer quelques achats de matériel. Elle a récompensé les étudiants du projet avec des chèques cadeaux de 40 à 50 euros, et la voilà avec un produit qu'elle va pouvoir commercialiser dans les prochaines années, sans qu'elle n'ait eu grand chose à débourser.

Cela va permettre aux étudiants de m ettre un pied dans le monde de l'entreprise et plus largement dans le monde du travail, montrer qu'ils sont performants et qu'ils y auront toute leur place. Travail en groupe, régler les problèmes techniques, d'organisation du temps les dates butoirs, etc. : les étudiants ont montré qu'ils étaient à la hauteur des enjeux.

Maintenant, leur invention est toute entière aux mains de l'entreprise américaine. Les Français ne l'ont pas fait breveter, estimant qu'elle n'était pas si innovante.

Aujourd'hui on peut simplement espérer que ces étudiants ne découvriront pas que leur compte en banque est à découvert grâce à l’une de leurs propres machines!

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.