Le mentor
Le mentor © Radio France / Jean-Pierre Mocky

Demain 8 mars, ce sera la journée de la femme. L'occasion de faire le point sur le nombre de femmes présentes dans les conseils d'administration des entreprises françaises.

Pour accélérer le mouvement, certaines d'entre elles se font "mentorer", c'est à dire parrainer en quelque sorte par un ancien grand patron du CAC 40.

Je pense que vous ne serez pas tout à fait surpris si je vous dis que ce mentoring n'a rien de spontané en France, non.

C'est une pratique impulsée par les pays nordiques, qui n'hésitent pas à demander aux femmes françaises qui entrent dans leur conseil de se former avant.

Pour mettre le pied à l'étrier des petites nouvelles dans ces sanctuaires du pouvoir très masculin.

Vous avez donc aujourd'hui d'anciens grands noms du CAC 40: Louis Schweizer, ancien PDG de Renault, Bertrand Collomb, ancien patron de Lafarge ou encore l'ex dirigeant de BNP PARIBAS, André Lévy Lang. Tout récemment, il a « mentoré » Barbara Dalibard, qui rejoignait le conseil d'un éditeur des Pays-Bas et il a été surpris par certains de ses freins :

Barbara Dalibard a vécu ce mentoring de son côté de manière très positive. Et malgré un CV qui force le respect, elle estime avoir beaucoup appris.

Barbara Dalibard est aujourd'hui Directrice de SNCF Voyages , elle siège dans deux conseils d'administration ; elle a dirigé Orange Business, elle est passée par France Télécom… Et pourtant, elle estime que l'image qu'ont les femmes d'elles-mêmes reste un sujet à part entière :

Autres enseignements tirés de ce « mentoring » : André Levy Lang lui a donné quelques codes pour ne pas commettre de crime de lèse majesté. Le conseil, c'est comme la cour du Roi Soleil, lui a-t-il expliqué. Il faut voir le PDG comme un monarque. Si vous voulez parler à un autre membre du conseil, il faut toujours passer par lui, ce PDG.

On compte 24% de femmes aujourd'hui dans les conseils d’administration français sous l'impulsion de la loi Zimermann-Copé, qui imposera 40% de femmes dans les conseils en 2017, sous peine de sanction.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.