Plusieurs start-up françaises ont créé un catalogue, « Le Noël de la French Tech », pour nous encourager à mettre sous le sapin des inventions tricolores. Parmi elles, l’entreprise XTIM présentait hier son Bionic Bird à Paris.

Imaginez un colibri tout fin, tout noir, qui survole le studio à l’aide de ses ailes mécaniques. Un oiseau-robot que vous télécommandez grâce à votre smartphone et qui se recharge dans un... œuf. Mais l’oiseau compte voler encore plus haut en 2017. Ou plus exactement, c’est vous qu’il compte faire décoller en 2017.

Bionic Bird devrait alors se transformer en oiseau-drone furtif, promettant un vol en immersion grâce à des lunettes connectées à votre smartphone. C’est vous qui pourrez alors survoler le studio à votre guise, vous posant de micro en micro. Une belle iIlusion d’optique.

Là, vous êtes en train de vous dire que si je vous fais l’article, c’est que j’en ai eu un gratuit pour Noël. Mais pas du tout, si je vous raconte cette histoire encore confidentielle (car des oiseaux comme cela il s’en est vendu 15 000 l’an dernier), c’est pour vous parler de ce qui marche en France, de qui l’a aidé à se financer et à grandir.

Cette entreprise, XTIM, qui a créé le Bionic Bird, compte aujourd’hui trois personnes. Elle réalise 80% de son chiffre d’affaires à l’étranger, en Asie et aux Etats-Unis.

Chiffre d’affaires en 2014: 490 000 euros, 500 000 cette année. Mais comment a-t-elle pris son envol, cette start-up?

Grâce à une plateforme de financement participatif aux Etats-Unis: Indiegogo.

Sans les 150 000 dollars de coup de pouce, elle n’aurait pas pu effectuer ses premiers battements d’aile.

Ce colibri français a un concurrent, français lui aussi, leader en France. Et là il faut plutôt parler de « perroquet ». C'est Parrot, le numéro 2 mondial de ce qu’on appelle le "dronie", le petit drone perso qui filme automatiquement son utilisateur. L'an dernier, Parrot a dépassé la barre du million d’exemplaires distribuéc et le marché est estimé au global à 170 millions d’euros.

Moralité : après le selfie, le dronie. On n’arrête pas le progrès !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.