C'est quoi, être sénior ?
C'est quoi, être sénior ? © Fotolia / AC

Mardi 10 septembre, les syndicats appellent à une grande journée de mobilisation sur les retraites. Aujourd'hui, nous nous intéressons à ces retraités qui touchent leur pension et qui travaillent.

Une possibilité offerte par la loi depuis 2008 et qui concerne 500 000 personnes sur 15 millions de retraités.

Comme les Rolling Stones, on compte en France de plus en plus d'anciens qui continuent de travailler au delà de 60 ans, alors qu'ils touchent leur pension. Ces retraités-travailleurs représentent 7% des retraités aujourd'hui. Il y a 8 ans, ils étaient trois fois moins.

Certaines entreprises ne veulent plus recruter qu'eux. Exemple : cette start-up en région parisienne. Elle s'appelle Class & Co . L'idée, c'est de lancer des taxis collectifs conduits par des… retraités.

Vous l'avez compris, ce qui intéresse **Benoît Richard** , le patron de cette entreprise de taxis, c'est l'image. Il n'est pas le seul d'ailleurs. Même Decathlon recrute des seniors sur internet. L'argument est le suivant: nous vivons dans un pays qui vieillit ; un vendeur doit ressembler à ses clients qui ont du temps et de l'argent pour les loisirs, c'est-à-dire les retraités. **- Du coup, on voit fleurir un certain nombre de sites internet de mise en relation entreprises et retraités.** C'est le cas, par exemple, de [**seniorsavotreservice.com** ](http://seniorsavotreservice.com/index.php) ou [**bitwiin.com** ](http://www.bitwiin.com/). Les deux sites ont explosé ces deux dernières années avec environ 40 000 candidatures de seniors. Des seniors que la crise -le plus souvent- a repoussé sur le marché du travail. C’est ce qu'explique**Bertrand Favre, de Bitwiin.com** .
**- Les retraités au travail sont donc un signe de précarisation.** Un divorce, les études des enfants, les frais de santé d'un parent âgé dépendant… sont les motivations les plus courantes. Et puis vous savez, plus de 10% des retraités, souvent des femmes seules, touchent une pension inférieure à 600 euros par mois. **- De quel œil les syndicats voient-il ce cumul emploi retraite ?** A la CFDT, on dénonce ce genre de cumul parce que ça signifie que l'on augmente ses revenus, mais pas sa retraite. On cotise, mais pas pour soi. Le jour où on s'arrête, les revenus retombent. Dans ce cas, dit le syndicat, autant travailler... On est donc bien loin de ces retraités qui regardent tourner l'horloge…dans la chanson de Jacques Brel.
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.