L'"Economie argentée" générée par les seniors est une manne pour les années à venir, que l'Etat veut transformer en filière industrielle.

D'après les statistiques, il y a un âge couperet où l’on tombe dans la catégorie sénior: 50 ans. Parmi les chanteurs, c'est Georges Brassens l'a chanté avec le plus de poésie.

Ce n'est pas vilain les fleurs d'automne et tous les poètes l'ont dit. Ils sont en forme, ils ont plus de pouvoir d'achat que la génération Y, ils consomment et ils sont très nombreux. Les plus de 65 ans sont 11,5 millions aujourd'hui. Ils seront plus de 20 millions en 2030.

Conséquence : le gouvernement veut surfer sur la vague argentée. La "silver economy" doit devenir une filière industrielle porteuse, dit-il, génératrice de croissance.

senior-couple-in-a-playful-mood- -husband-covering-wife-s-eyes
senior-couple-in-a-playful-mood- -husband-covering-wife-s-eyes © Bcow

Il y a une demande, à condition de développer les produits et les services que les seniors vont acheter sans avoir le sentiment d'être senior !

L'idée, c'est d'être inventif sans être stigmatisant. Des chaussures Berluti, mais avec le confort des Méphisto.

Des tricots de peau pour avoir chaud, mais surtout pas un Damart. Un fauteuil monte escalier, mais avec un peu de design. Récemment par exemple, Philippe Starck a été approché pour dessiner un déambulateur.

Dans le secteur des services, la Poste en a fait un de ses projets pilotes. Que faire de ses 80 000 facteurs en manque de courrier? Les transformer en "Facteur Services": les envoyer à la pharmacie, faire des petites courses pour les personnes âgées… Il y a par exemple Cohésio, pour s'assurer que les personnes seules vont bien, ou encore Porteo Médical pour faire leur faire livrer leurs médicaments.

Pour développer, la « silver economy », l’Etat va tout d’abord créer des « silver valley » un peu partout en France. Un projet lancé en avril dernier et qui consiste à pousser les entreprises à se regrouper pour développer et proposer de nouveaux produits destinés au seniors, comme les capteurs de chutes, téléalarmes, exosquelettes, et susciter de nouveaux gisements de croissance.

En juillet dernier, une « silver valley » est née à Ivry-sur-Seine, une autre en Normandie ; il y en a aussi en Aquitaine, dans le Limousin….

En Alsace par exemple, il existe une « silver valley » depuis 2010. Elle s'appelle PAMA (Programme d'Aménagement de la Maison en Alsace) et est spécialisée dans l'aménagement intérieur. Elle regroupe 150 entreprises de différentes tailles. Les acteurs du programme ont fait en sorte que certains gériatres rencontrent des PME, ce qui a abouti à la mise au point d'un lit surélevé, équipé de dispositif anti chute.

Créer une filière industrielle à part entière, ça prend du temps -10 ans en moyenne-, et de l'argent bien sûr !

D'ici la fin de l'année, la filière sera dotée de 100 millions d'euros par le biais de la BPI, la Banque publique d'investissement.

Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.