Aun peu plus d'une semaine de la fête des pères, voici de quoi encourager les hommes à devenir papa : le cadeau inédit de Richard Branson à ses salariés.

un projet de plan social présenté aux salariés de virgin la semaine prochaine
un projet de plan social présenté aux salariés de virgin la semaine prochaine © reuters

Richard Branson, c’est le milliardaire britannique du groupe Virgin qui navigue depuis des décennies d’exploit en exploit. C’est l’homme qui a descendu la Tamise avec les Sex Pistols, traversé l’Atlantique en ballon et, anobli par le prince Charles il y a 15 ans, il règne sur des clubs de gym, des clubs de jeu, des flottes d’avion, des trains, des limousines, une flotte spatiale (Virgin Galactic), bientôt des bateaux de croisière et il possède même sa propre île paradisiaque.

Il a été photographié en train de faire du kitesurf avec une mannequin nue accrochée à sa taille.

Après toutes ces réalisations d’envergure comment allait-il pouvoir, encore une fois, faire parler de lui?

Il a trouvé: le congé paternité !

Pour les salariés de Virgin Management qui ont un enfant, il accorde 1 an de congés payés et 100% du salaire.

Le journal britannique The Independent a fait le calcul: pas plus de 140 employés de Virgin, plus précisément ceux qui travaillent pour Virgin Management, installés à Londres et à Genève, et qui ont au moins 4 ans d’ancienneté.

Pour ceux qui ont travaillé moins de 2 ans pour Sir Richard, la rémunération du congé paternité baisse de trois quarts, à 25%

Les frais de ce nouveau coup de com’ ont donc été minutieusement évalués.

Mais voilà, explique l’homme d’affaires toujours très blond malgré ses 64 ans, quand on est grand père, et comme lui humaniste, « on sait que la première année d’un enfant est magnifique, mais on sait aussi l’important travaille qu’elle nécessite. » Surtout, justifie le milliardaire: « si vous prenez soin de vos salariés, ils prendront soin de vos intérêts. »

C’est d’ailleurs la logique qui avait guidé son dernier coup de com’ l’an dernier : il annonçait des vacances illimitées pour ses salariés.

Ce qui veut dire qu’un salarié de chez Virgin peut poser ses jours de congés quand il veut, sans avoir à demander l’autorisation à un chef.

A une condition toutefois: que son travail soit toujours à jour.

Pour une fois d’ailleurs, Branson n’avait pas été à l’avant-garde, Netflix l’avait fait avant lui. Ce qui avait d’ailleurs conduit certains spécialistes français à s’interroger: comment compter les heures de travail dans cette configuration ?

Avec le portable et internet cela revient finalement à faire du salarié en vacances un salarié disponible à tout moment.

Celui qui prend congé ne s’arrête finalement jamais.

De quoi y réfléchir à deux fois… ou devenir papa.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.