A partir du 23 mai prochain, il n’y aura plus de bierre Budweiser dans les rayons des supermarchés aux Etats Unis. Son fabricant joue un gros coup marketing : il va la rebaptiser ! Et le nom choisi, c'est America.

Nouvel emballage des canettes et des bouteilles : en rouge et blanc avec tous les symboles règlementaires de l’Amérique et de ses valeurs : la statue de la Liberté, les paroles de l’hymne national, le serment d’allégeance au drapeau des Etats-Unis. Tout y est pour un message simple de la part de la marque : celui qui boit de la Budweiser, enfin de l’America, est un bon patriote.

Ce changement s'operera à un moment crucial : au moment des J.O de Rio et pendant tout le reste de la campagne présidentielle américaine jusqu’au 8 novembre prochain. Après quoi, l’America, redeviendra laBudweiser .

Budweiser
Budweiser ©

Alors qui boira l’America ? les Démocrates ou les Républicains ? Il y a déjà beaucoup de commentaires acerbes aux Etats-Unis, expliquant que c’est une campagne larvée pour Donald Trump, puisque la marque lui emprunte de nombreux éléments de rhétorique.

Sauf qu’à y regarder de plus près, il y a quelques limites au patriotisme à tous crins de Budweiser .

Certes la bière est bien produite en Amérique, mais elle n’appartient pas à un Américain.

Le propriétaire de Budweiser c’est le plus grand groupe brassicole au monde : Anheuser Busch, groupe américano-belge, qui a récemment racheté l’anglo sud africain Sab-Miller,et dont le siège est à Louvain en Belgique.

Anheuser Busch créé au départ par des brasseurs allemands qui ont choisi un nom tchèque et copié des recettes de leurs voisins de Bohème. Cela nous fait beaucoup de métissage si l’idée était vraiment d’en faire une bière nationaliste.

Ensuite il y a un autre désavantage pour le camp qui voudrait en faire lune bière fétiche : c'est le goût de la Bud.

Le consommateur européen ne boit pas de la Bud parce qu’il trouve qu’elle manque de saveur.

Il y a un jeu vidéo très connu qui d’ailleurs la tourne en dérision. Dans Grand Theft Auto vous trouvez une parodie de la Bud : une marque allemande de bière qui s’appelle « Pisswasser. »

Conclusion si ce coup marketing était vraiment un coup de pouce pour Trump, autant dire que c’est un peu raté.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.