60 minutes sur la cocotte minute
60 minutes sur la cocotte minute © RF

La cuisine numérique, cuisine de demain, est en préparation dans les ateliers de recherche et développement d'une grande marque d'électroménager.

Mais son lancement a connu quelques ratés.

C'est Seb qui est à la manœuvre. Seb, leader mondial du petit électro ménager ; Seb boosté par le tweet d'Oprah Winfrey en février dernier, fan de la friteuse Actifry (une friteuse sans huile) ; Seb coutumier des innovations dans la cuisine, souvenez-vous :

- Cette fois, le projet est plus ambitieux

Dans le plus grand secret, dans son centre international de Selongey en Côte d'or, Seb est en train de préparer la éévolution culinaire de demain. Le programme de recherche s'appelle "Open Food system". Il vous permettra de faire votre cuisine, mais connecté à un chef qui vous guide pas à pas., à distance, sur l'assaisonnement, le mode de cuisson, le dosage… et même la diététique.

-Pour ce projet, Seb a mis les grands moyens

21 millions d'euros, et 150 personnes réparties dans 26 équipes mobilisées à temps plein sur le projet. Sans compter que l'Etat aussi y a mis les grands moyens, puisque Seb a reçu 9 millions d'euros de subventions, des fonds publics, pour développer le programme.

  • Quand peut-on espérer en voir les effets ?

J'espérais pouvoir vous donner la réponse après avoir interrogé la toute puissante entreprise de communication Image 7 qui gère les relations presse de Seb, mais… Pas de chance.

Sans doute parce qu'il y a eu mauvaise recette de départ.

Pour son nouveau projet, Seb s'est appuyé sur une tablette numérique, "MonFoodle", vendue 200 euros. Pour l'alimenter en recettes, Seb a donc ouvert Foodle , une interface sur internet, qui se nourrissait ou qui "pompait" purement et simplement des blogs des particuliers.

Exemple : Carole, qui tient le blog Alter Gusto, a retrouvé sa grande spécialité "la ricotta glacée à l'Amaretto" signée… Seb. La photo avait été recadrée, trois mots de texte modifiés, mais aucun doute, c'était bien sa recette. Comme elle, plusieurs dizaines d'internautes se sont émus de cuisiner gratuitement pour Seb et de remplir en contenu sa tablette vide.

  • Seb, ce n'est donc pas toujours bien

En l'occurrence, c'est même illégal. Ce n'est pas parce qu'un contenu est public qu'il est libre de droits. L'autorisation de l'auteur est nécessaire. Ce qui est rassurant, ceci dit, c'est que Seb en a tiré les leçons de cette mésaventure. Quand vous allez sur son site, sur l'onglet « Valeur et engagement », on vous explique qu'il faut savoir prendre des risques et qu'un succès, c'est toujours collectif.

A bon entendeur...

Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.