Un plan de Cannabis
Un plan de Cannabis © REUTERS/Alessandro Bianchi / REUTERS/Alessandro Bianchi

Alors qu’il y a quelques jours, Jean -Marie Le Guen a relancé le débat sur la dépénalisation du cannabis…voici qu’un réseau social un peu particulier souhaite faire son entrée en bourse: MASSROOTS…

Qu’on pourrait également surnommer le "facebook du cannabis", une communauté de 775 000 utilisateurs qui partage donc la même passion pour la feuille de marijuana…

Et cela dans les 23 états américains où l’usage de l’herbe est autorisé quand il s’agit de se soigner.

Chaque jour, depuis la naissance de Massroots il y a trois ans, ils échangent des recettes de cuisines, des leçons de jardinage, des photos, et des tuyaux sur la règlementation…Je vous en avais déjà parlé ici il y a quelques mois.

Mais au-delà de l’esprit un peu MAI 68 de la plateforme, ses fondateurs ont les pieds bien ancrés sur terre, et les yeux rivés sur le potentiel de développement de leur entreprise.

Il y a deux jours, ils ont déposé leur dossier auprès de la SEC, la Securities and Exchange commission, le gendarme des marchés américains…

L’objectif étant de voir leur bébé coté au NASDAQ, qui recense les valeurs technologiques (assez logique puisque la plateforme ne vend ni ne produit cette substance illicite). L’entreprise espère ainsi lever 6, 5 millions de dollars, soit 5 millions 700 mille euros.

Ça n'est pas un peu ambitieux, ça?

Ambitieux, mais pas impossible dans la mesure où, le potentiel de développement du réseau est immense.

775 000 membres revendiqués, avec leur adresse, leur identité, c’est un gisement marketing pour les fournisseurs et donc pour la pub. Et ça intéresse d’autres secteurs : les éditeurs, comme Waterstone par exemple, qui ont multiplié dernièrement les ouvrages sur le sujet (cuisine, potager, vous avez tous les angles)

Sans compter qu’on peut imaginer que ce réseau s’étende un jour au-delà des frontières… notamment au-delà de l’Atlantique…

En Europe…aux Pays-Bas par exemple, où la consommation est légale. Mais pourquoi pas un jour en Allemagne…

Et oui, à Berlin, le Ministère de la Santé envisage très sérieusement de monter une agence du cannabis, là encore pour soigner les malades… Une agence qui s’occuperait de cultiver et de distribuer les feuilles et permettrait même de faire rembourser vos joints par la sécurité sociale…(bon à condition d’avoir un cancer en phase terminale)

Pourquoi, les Allemands en sont-ils arrivé à cette réflexion…Pas parce qu’Angela Merkel serait portée sur ce petit plaisir mais tout simplement parce qu’ils se sont aperçus que les importations de marijuana en provenance des Pays Bas devenaient très importantes…

Depuis quelques années, 80% de la production locale des Pays-Bas est consommée chez ses voisins, ce qui lui rapporterait, selon l’évaluation réalisée il y a quelques années par certains économistes, environ deux milliards d’euros par an.

Le cannabis est donc en train de devenir un vrai marché avec pignon sur rue.

Un gisement de croissance et d’emploi…peut-être un argument à glisser à Jean Marie Leguen..

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.