Au sujet ce matin des victoires de la musique qui fêtent leurs 30 ans. La musique, on pensait le domaine épargné par la publicité. Mais le placement de produits y est au contraire encore plus fréquent qu’au cinéma.

Comme avec cette petite intro au piano dans la chanson « Je te donne »...

...Petite intro sur un piano Casio rajoutée justement pour qu’on puisse le voir sous toutes ses coutures, ce piano Casio.

Un autre exemple: dans le clip de Justin Bieber « Confident », la chanson s’arrête purement et simplement pour laisser place à cette scène de drague dans un garage devant un paquet de chips :

Mais moi aussi j’adoooooore les TAKIS, c’est génial on a trop de points communs…

Takis tais takis marque de chips mexicaine, le jour de la sortie du clip la marque, a été la plus citée sur Twitter.

Depuis, le clip et donc la marque ont été vu plus de 104 millions de fois à travers le monde et le Mexicain a décidé d’accélérer son développement dans les pays où il n’était pas présent.

Et des exemples comme ça il y en a pleins d’autres: de Lady Gaga avec ses bigoudis Coca-Cola, à Swarovski chez Justin Timberlake, la musique sert à vendre des produits parfois inattendus.

Les Français ne sont pas les derniers! Selon Sony Music, une quarantaine de produits auraient été placés cette année en France. Les marques françaises en profitent et sont même demandeuses. Récemment, on a pu voir Lacoste chez Julien Doré, ou bien Citroën chez Britney Spears.

D’ailleurs il y en a un qui a fait du placement de produit un véritable business : le DJ en vogue, mondialement connu David Guetta. Avec Cathy Guetta, il a créé il y a trois ans une filiale spécialement consacrée à ce genre d’affaires: « My product placement » :

Du coup, on trouve des Twizzy vous savez la petite voiture électrique de Renault dans « Alphabeat » que vous entendez maintenant. Dans une autre chanson, il s’affiche avec un casque de marque : une façon de financer ses clips plus ambitieux en termes esthétiques, explique-t-il.

Selon les informations recueillies par Le Parisien, cela rapporte 10 000 à 50 000 euros à la star, quand l’exposition est nationale. Entre 80 000 et 150 000 euros quand la star est internationale.

Maintenant, il arrive aussi que les propositions ne collent pas avec le thème de la chanson.

En matière de chips, par exemple, David Guetta a refusé une marque.

Il refusera également, dit-il, la lessive ou le jambon, mais aussi certaines marques de luxe qui ne correspondraient pas à sa personnalité.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.