Le tapis rouge au Festival de Cannes
Le tapis rouge au Festival de Cannes © Jolibois Marcel - Corbis

24 marches qui apparaissent les unes après les autres sur cette musique féérique du Carnaval des animaux de Camille Saint Saëns, le générique du festival de Cannes.

60 mètres de tapis rouge les recouvrent. Un tapis changé deux à trois fois par jour pendant 12 jours pour ne pas abîmer les robes des stars. Une paille, vous allez me dire, dans le budget quotidien du festival: 1,7 millions d’euros la journée. Soit un budget total de 20 millions d’euros.

Qui paye?

C’est de l’argent public, en tous cas pour la moitié. C’est le ministère de la Culture qui finance par le biais du CNC le Centre National du Cinéma. C’est le Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, ou encore le Conseil Général des Alpes-Maritimes. L’autre moitié est financée par les partenaires parmi lesquels : L’Oréal, Canal+ ou encore Renault…

Qu'est-ce que ça rapporte ?

72 millions d’euros de retombées économiques pour Cannes l’an dernier et 31 communes alentour s’il l’on s’en tient à cette étude commanditée par Atout France par le Conseil régional la Mairie de Cannes et le Palais des Festivals.

Selon cette étude portant sur mai 2014, 92% des retombées (c’est-à-dire plus de 65 millions d’euros) proviennent des 84 400 visiteurs accrédités ou non.

Sans compter que le Festival a aussi des retombées très loin à l’étranger !

C’est dans le désert d’Atacama, au Chili, que le joailler Chopard est allé chercher les artisans qui ont fabriqué la palme à 35 000 euros l’an dernier. Cette année, ce sont des Boliviens, des coopératives artisanales équitables, nous dit-on, très loin du tapis rouge de Cannes.

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.