A un mois et demi de Noël, les choses ne tournent pas tout à fait rond chez Lego

Un rêve magique, un rêve magique. Justement, pas tout à fait cette année.

Depuis 2008, Lego propose de faire rêver ses fans en organisant un jeu concours : le « Lego ideas ». Ils envoient leur idée de réalisation originale et s’ils obtiennent au moins 10.000 supporters de cette idée, Lego proclame le ou les vainqueurs, et se charge de réaliser le projet et bien sûr de le commercialiser.

Cette année, l’appel à candidatures avait amené un certain nombre d’afficionados à proposer le Titanic, les Daft Punk, une petite corvette de 1969 ou encore le palais de glaces de la Reine des Neiges… Tout ça en cubes.

Mais au moment de rendre son verdict tant attendu, voici ce qu’a annoncé la jeune danoise porte-parole de Lego :

La jeune Sirène n’y va pas par 4 chemins. Certes, il y a des raisons très objectives à cette déception : des problèmes de propriété intellectuelle ou la trop grande ressemblance avec des projets existants déjà.

Mais quand même, en terme de communication, ne retenir aucun candidat, sous prétexte que les projets sont trop ambitieux n’est peut-être pas très habile.

lego-city-folk
lego-city-folk © Certains droits réservés / Dan Goodwin

Ce n’est pas le seul problème auquel est confronté Lego.Lego, victime de son succès, a prévenu il y a quelques semaines déjà qu’il y aura pénurie à Noël. Vendre à 85 millions d’enfants dans 144 pays à travers le monde, ça s’organise.

Mais le Danois a eu beau investir dans ses usines de Hongrie en Europe ou de Monterrey au Mexique, il a eu beau les faire tourner à plein régime, Lego refuse de plus en plus de commandes, notamment aux petits magasins de quartiers européens. Et ne sera pas prêt pour Noël.

Est-ce que ce ne serait pas une pénurie organisée ? C’est l’idée qui vient immédiatement à l’esprit. Sauf qu’ici, le manque de réactivité de Lego va tout de suite bénéficier à son concurrent : Mattel.

Mattel qui a été assez malin l’an dernier pour acheter Mega blocks, même genre d’assemblage de petits cubes. Mega blocks qui s’est récemment fendu d’un communiqué en forme de clin d’œil à Lego : «Nous pensons que nous sommes bien positionnés pour satisfaire la demande du consommateur pendant les vacances de Noël »

Vous me direz quand tout est super génial, il faut être à la hauteur.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.