Le voyage à l’aveugle est une n ouvelle stratégie adoptée par certaines compagnies aériennes.

Fermez les yeux, donnez-moi une date de week-end, choisissez entre 4 thèmes (Nature, Fête, Culture you, Gay Friendly) et confiez-moi votre carte bleue. Pour 33 euros, laissez agir le destin. Bravo ! Vous avez gagné un voyage à Zurich avec la compagnie low cost de la Lufthansa, la Germanwings. Oui, c’est bien celle dont l’A320 a atterri dans les Alpes en mars dernier !

A320 de GermanWings
A320 de GermanWings © Marco Wolf

La Germanwings n’est pas la seule à proposer ce genre de promotion . Il existe toutes sortes de méthodes proposant des tarifs défiant tout concurrence, sans passer par les fourches caudines de vos concurrents .

Sur Twitter tous les mercredis à 11 heures, heure de Juneau ou d’Anchorage, Alaska Airlines par exemple, donne des indices sur les destinations disponibles.

American Airlines et bien d’autres ont aussi, pendant des années, bradé certaines destinations de dernière minute juste avant le week-end.

Enfin, il y a encore une autre stratégie qui repose elle aussi sur le secret: le site de commerce électronique Priceline met en ligne des billets très peu chers. Cette fois, vous savez où vous allez, mais vous ne savez pas avec quelle compagnie au moment où vous achetez. Là encore, l’avantage, c’est que la concurrence ne peut pas venir contester les prix.

Quelle est la clientèle visée ?

Les jeunes, bien sûr. Les aventuriers. Et dans le cas de la Germanwings, toute personne qui accepte de décoller d’Allemagne: voilà qui réduit le nombre de clients potentiels. Ceci dit, la Germanwings envisage bientôt de faire décoller ce type de vols de Grande-Bretagne également.

Seul désavantage : avec ces tarifs, vous décollez généralement de l’aéroport le plus éloigné. Stansted pour Londres par exemple, avec les désagréments des suppléments en tous genres pour les bagages.

Alors, tentés?

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.