Ce soir à 20h40 les téléspectateurs français vont pouvoir découvrir sur OCS (Orange Cinéma Séries) le premier épisode de « Vinyl », la série rock proposée par deux géants de la musique et du cinéma : Mick Jagger et Martin Scorcese. Une série qui sort justement au moment où le vinyle connaît dans les bacs une deuxième vie

L’histoire, vous l’aurez saisi, c’est l’effervescence, la démesure, les excès des débuts de l’industrie du disque dans les années 70.

L’histoire donc de nos bonnes vieilles galettes noires.

Terrassées entre temps par le CD soit disant indestructible.

Le consommateur en est revenu, et la nostalgie est de nouveau en vogue.

Aux Etats Unis, les ventes de vinyles ont bondi de 52% au premier semestre 2015. Chiffres rapportés par le l’institut Nielsen.

Mieux en 2015, la vente de vinyles a rapporté plus que les plateformes de streaming musical.

Chiffres qui nous viennent cette fois du lobby du disque américain le RIAA, la Recording Industry Association of America. Résultat il y en a une qui n’a pas eu besoin de se repasser le disque. C’est la chaîne de supermarché Tesco’s. Qui, il y a quelques mois a fait la place dans les rayons pour les pochettes XXL.

On voit aussi émerger les prémisses du marché de l’art du vinyle. Gardez vos vieux 33 tours, ça peut rapporter gros.

vinyles
vinyles © CC Vanessa Bazzano

La semaine dernière salle Favart à Paris, vous aviez une vente aux enchères de microsillons..

King's Jester and Louise par exemple…devant le commissaire priseur, vous aviez là des galettes illustrées un peu comme des affiches de cinéma. Des petits tableaux en somme.

Tout ça pour vous dire que le vinyle est en train de devenir ce qu’était la bande dessinée il y a 30 ans : un objet potentiellement rare et cher.

Par exemple "La Cage Erosmachine", enregistré par Jean Michel Jarre en 69 est estimée à 350 euros.

Alors vous allez me demandez sur quoi on les écoute puisqu'on a tous jeté nos platines. Eh bien non, voilà que le marché des platines reprend lui aussi.

Panasonic redémarre la fabrication d’une des ses platines mythiques, elle l’a présentée au salon de l’électronique à Las Vegas début janvier. Sony en lance une qui vous numérise vos 33 tours.

Et d’anciennes marques, qui avaient complètement disparu du circuit réapparaissent. C’est le cas de Dual par exemple. L'avenir en économie c’est parfois…le retour aux sources.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.