Les 280 copropriétaires de la Tour Montparnasse lancent aujourd’hui un concours international d’architecture pour rénover cette construction.

Paris, France le 12 decembre 2013. La Tour Montparnasse.
Paris, France le 12 decembre 2013. La Tour Montparnasse. © Maxppp / Xavier de Torres

Trop grande. Trop seule. Trop moche… et à plus de 40 ans, gangrenée par l’amiante.

Pour Nathalie Kosciusko-Morize,t il y a deux ans, le destin de cette catastrophe urbanistique était scellé : c’était la destruction. Pourtant certains n’ont pas cessé de croire en elle. C’est le cas l’architecte Jean-Marie Duthilleul, persuadé qu’avec un gros chantier, certes, il pouvait la sauver.

Pour ça il avait donc monté « Demain Montparnasse »,  un chantier monumental chiffré entre 550 à 750 millions d’euros, mais que les 280 co-propriétaires de la tour n’avaient pas jugé bon de voter. Mais cette fois, le projet est différent. La métamorphose est lancée. Pour un Times Square parisien en face de la gare Montparnasse.

Pour ce concours international, le cahier des charges, supervisé désormais par Duthilleul (qui ne présentera pas de projet) est le suivant:

Déshabiller la tour, la mettre à nu, en la débarrassant de ses verres fumés sombres couleur chocolat complètement années 70 (l’occasion au passage de désamianter ces 210 mètres de façade) pour mettre des vitres claires sur lesquelles pourront être projetées des images des photos des couleurs, pour en faire une oeuvre d’art différente le jour et la nuit.

La nuit des colonnes de LED pourraient prendre le relais.

Ensuite il s’agira de lui trouver une coiffe, pour la finir, elle dont la tête est pour l’instant toute plate.

Enfin, il s’agira de lui inventer une entrée. Car aussi incongru que cela puisse paraître, l’adresse officielle de la Tour Montparnasse se situe au 33 avenue du Maine. Je vous mets au défi de donner rendez-vous là à qui que ce soit. C’est très difficile à trouver.

L’idée c’est donc de lui faire une belle entrée, grande, claire et neuve face à la gare. De quoi accueillir les touristes des milliers chaque année, la Tour étant l’un des 15 sites les plus visités de Paris.

Selon Patrick Abisseror, qui préside le nouveau projet « Demain Montparnasse », cela coûterait 300 millions d’euros. Exclusivement du financement privé. Abondé par les 280 propriétaires parmi lesquels on trouve les galeries Lafayette, des assureurs et des PME qui ne possèdent dans la tour quelquefois que 15 à 30 mètres carrés.

En septembre prochain, six équipes seront sélectionnés pour travailler sur leur projet. Verdict au printemps 2017.

Les travaux seront alors lancés fin 2019, sans doute pour 4 ans. C’est donc en 2023 que la Tour Montparnasse devrait sortir des années 70.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.