Google est dans le viseur de l'Europe. Il y a eu cette semaine la plainte de Bruxelles pour abus de position dominante. Et hier les sénateurs français ont adopté cet amendement qui obligerait Google à afficher sur sa page d’accueil des liens vers au moins trois autres moteurs de recherche.

Google dans le visuer de l'UE
Google dans le visuer de l'UE © REUTERS/Dado Ruvic / REUTERS/Dado Ruvic

Le géant américain a d’ores et déjà répondu aux commissaires européens, et ne tremble pas vraiment,

car il voit déjà comment exister au-delà… bien au-delà!

Google pourrait faire sienne cette devise de Buzz Lightyear dans Toy Story :

Vers l’infini et au delà…c’est à dire l’Espace: c’est là que se dirige Google, pour créer l’internet spatial.

En effet: comment conquérir les 3 milliards de Terriens toujours pas connectés à internet? Grâce à des satellites qui imposerait le web à toute la surface du globe. Le projet s’appelle Space X. Il a été crée par Elon Musk (vous savez c’est l’homme de Paypal et des voitures Tesla).Google compte y investir 1 milliard de dollars .

Quel est l’intérêt d’un investissement aussi cher demanderez-vous?

Inonder la terre de publicité, aux 4 coins du monde. Que pas un seul marché ne lui échappe. Et damer le pion à Facebook. Facebook qui lui aussi travaille sur ce projet d’internet spatial mais en partenariat avec la NASA.

Et dans cette configuration avec satellite, il y a un gros avantage pour Google. Les données ne transitent plus par les cablô-opérateurs, mais "sautent" de satellite en satellite et améliorent de fait la vitesse de connexion.

Ça c’est pour l’espace, et sur terre, Google a aussi décidé de resserrer ses filets sur le consommateur. Cette fois par le biais des mails.

Voici un exemple de ce qui nous attend -en tous cas de ce que cherche à faire Google.

Imaginez: vous achetez en ligne une raquette de tennis, la boutique en ligne va ensuite partager votre adresse mail avec Google . Résultat: la prochaine fois que vous ferez une recherche Google pour acheter vos places à Roland Garros qu’est-ce qui va se passer? Et bien vous aurez droit personnellement à des pubs de chaussettes de sport ou de petites balles jaunes!

Vous voyez, de l’infiniment grand (l’espace) à l’infiniment petit (les mails) Google repousse toutes les limites.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.