Le vendredi 21 mars s'ouvre le Salon du livre à Paris. Les éditions Harlequin y tiendront un stand. L’occasion de mettre un coup de projecteur sur cette maison d'édition très solide.

Saga de la collection Harlequin
Saga de la collection Harlequin © Editions Harlequin

Pour vous mettre dans l'ambiance je vous lis la quatrième de couverture dePrince et Chirurgien , l’un des best-sellers de la collection :

« Marni doit bientôt rencontrer le prince d’Ablézia, dont elle ignore tout (…) Mais Marni se retrouve confrontée à un terrible dilemme : peut-elle céder à son attirance pour Ghazi, ou doit-elle au contraire y résister, pour se plier à ce qu’elle considère comme son devoir ? ».

« Le devoir ou la passion », c'est le genre de question qui a rapporté 32 millions de chiffre d'affaires à la maison d'édition en 2013, un chiffre stable sur un marché du livre pourtant en régression.

Les Françaises ne sont pas en reste, puisqu'elles sont les troisièmes lectrices au monde après les Américaines et les Anglaises.

La romance est donc toujours un secteur porteur comme l'explique Emmanuelle Bucco-Cancès, directrice générale des éditions Harlequin en France :

Hormis les scénarios à l'eau de rose, c’est la véritable stratégie commerciale très habile d’Harlequin qui explique le succès de cette maison d’éditions.

Dans les années 80, Harlequin s'installe dans les hypermarchés, où elle opère 70% de ses ventes.

Dès 2008, Harlequin bascule la majeure partie de sa collection sur internet. Depuis, c'est un million d'e-books vendus.

Puis, c'est la diversification : tous les mois, de nouveaux titres sortent pour satisfaire tous les imaginaires.

Comment la marque a-t-elle survécu à la sortie de 50 Nuances de Grey, paru chez un concurrent (Lattès)?

Avec 40 millions d'exemplaires vendus en 18 mois, c'est vrai qu’il y avait de quoi mettre la clé sous la porte pour Harlequin !

En réalité, c'est le contraire qui s'est produit : 50 Nuances de Grey aurait créé une appétence pour ce genre de littérature.

Du coup, Harlequin est à la recherche permanente de nouvelles histoires. Si vous êtes inspirés, vous pouvez envoyer votre manuscrit au programme numérique de la maison d'édition :"HQN". Qui sait, vous serez peut-être un jour publié par Harlequin ?

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.