Plus d’un mois après le lancement de sa 4e saison, le succès de la saga Game of thrones ne se dément pas. En France, la série est devenue la véritable poule aux œufs d’or d’une télévision qui, sinon, n’aurait probablement pas émergée : OCS, Orange Cinéma Séries, la télévision d’Orange.

Imaginez que vous portez des bottes fourrées jusqu’à mi-mollet, une tunique ajustée ; un ceinturon en cuir. Vous avez ce matin quelque chose de médiéval. Vous êtes Prince de Westerlop, héros de Game of Thrones, et chaque dimanche soir, des centaines de milliers de téléspectateurs vous regardent sur HBO.

Pire, dès le lendemain, des millions d’internautes pirates téléchargent illégalement vos aventures. Mais d’autres, en France, vous suivent chaque lundi soir légalement sur OCS, la télévision d’Orange.

Guillaume Jouhet, directeur général d’OCS, ne cache pas sa joie d’avoir trouvé cette niche, il y a 4 ans :

SON JOUHET

Game of Thrones porte drapeau d’OCS donc : c’est un coup de chance plutôt heureux, sinon l’aventure était plutôt mal engagée. Pour vous donner une idée, il y a 2 ans, OCS ne comptait que 400 000 abonnés. Aujourd’hui elle en compte 2 millions.

Changement de stratégie, explique Guillaume Jouhet : il fallait impérativement qu’OCS ne soit pas distribuée simplement par Orange mais aussi par Free ou Numéricable, toujours avec une idée phare : allier la qualité du cinéma et le côté haletant des séries.

OCS a donc acheté « Boardwalk Empire » premier épisode réalisé par Scorcese, Boss, ou encore True Detective. Un modèle qui semble aujourd’hui porter ses fruits.

Quelle est la valeur ajoutée d’une télévision comme OCS, quand on peut télécharger, ou même par rapport à Netflix la vidéo à la demande payante?

OCS vous répondra d’abord que pour 12 euros par mois, vous êtes dans la légalité, et qu’en plus, vous avez droit à votre série préférée 24h après sa sortie officielle.

Ensuite, face à Netflix, OCS se vante de pouvoir diffuser toutes les séries d’HBO, un catalogue inaccessible pour Netflix, son concurrent direct ?

Enfin, Netflix est en streaming sur OCS : vous pouvez regarder toutes les saisons précédentes.

OCS se dit donc sereine, d’autant plus qu’elle vient d’investir dans des séries françaises. France Québec en fait partie : voici le trailer en avant première…

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.