Jusqu’au 5 mars prochain, se tiennent les fashion weeks prêt-à-porter pour l’hiver 2014. New York Paris Berlin, les capitales rivalisent de créativité pour être la première vitrine de la mode…pour un marché qui pèse des milliards

Devant le podium du Palais de Tokyo à Paris, musiques les plus branchées du moment, mannequins chatoyants... Vous pensez que vous êtes dans le temple de la mode et bien non ! C’est désormais New York qui domine cet univers. Avec ses shows hollywoodiens, le magazine Vogue en grand maître de cérémonie et la célèbre Anna Wintour sa rédactrice en figure de proue.

Selon un classement réalisé par le « Global Language Monitor » qui mesure depuis 10 ans la popularité des villes, New York passe donc devant Londres et Paris est à la troisième place.

Fashion Week
Fashion Week © Natalie Alcala

Mais est-ce vraiment un enjeu d’être le premier ? L’enjeu est considérable. Le prêt-à-porter l’année dernière, c’était un chiffre d’affaires de 53 milliards d’euros… 13 milliards pour les chaussures et 36 milliards pour la maroquinerie. Alors c’est vrai le déclassement de Paris est tout relatif…La méthode se base sur le nombre d’occurrences du mot « mode » dans la presse internationale et sur internet... mais c’est un révélateur de tendances comme un autre.

Ce classement nous apprend donc que Los Angeles est en quatrième position avec ses tapis rouges de stars, et que l’Europe se défend très bien : en cinquième, sixième et septième positions se trouvent Barcelone, Rome et Berlin. Ensuite viennent Sydney, Anvers et Shangaï, qui a gagné 12 places en 1 an seulement.

Faut-il s’inquiéter pour la France ? Pas si on regarde le nouveau record des ventes d’Hermès : 3 milliards 75 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013… Un chiffre doublé depuis 2008… en priorité à l’export. Pas d’angoisse non plus si on regarde le succès d’une marque comme Isabelle Marant qui ne s’est jamais adossée à un grand groupe mais qui a réussi à allier créativité et originalité et qui, elle aussi, vend à l’étranger.Enfin l’autre force de Paris réside dans ses marques les plus jeunes : Maje, Vanessa Bruno, Zadig & Voltaire, Sandro, les accessoires Jerôme Dreyfus, coqueluche des stars américaines…Bref Paris n’est peut-être plus à la première place du podium mais elle continue de rayonner, d’être regardée et imitée.

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.