Cela nous a échappé hier : c’était la journée mondiale de l’homme. L’occasion de refaire un point sur l’égalité hommes-femmes à l’occasion de la sortie concomitante de plusieurs rapports.

Il y a une vraie cause à défendre: les Français sont en en train de se faire sérieusement rattraper, ils ne sont déjà plus qu’au 15ème rang mondial de la parité hommes femmes, selon une étude publiée par le World Economic Forum de Davos.

17ème selon l’institut de sondage Yougov, qui lui s’est intéressé à la perception qu’ont les hommes et les femmes de leur traitement social et économique dans 24 pays.

15ème, donc, selon l’étude de Davos alors que la France était ces dernières années bien plus loin dans les classements.

Selon l’indice mondial de l’écart entre les genres, de son petit nom le GGGI, la France traînait dans les derniers rangs de la classe derrière la Serbie, la Bulgarie, la Namibie. Elle était 46ème en 2010, encore mieux : 48ème en 2011, 45ème en 2012 et 2013. 30 places gagnées en 2 ans, vous vous rendez compte ?

Que s’est-il passé en deux ans pour que les femmes fassent ce grand bond de la 45ème à la 15ème place?

La parité, en politique : à tous petits pas...  Paris, France le 19 novembre 2013. 96e Congres des maires et pdts de communauté
La parité, en politique : à tous petits pas... Paris, France le 19 novembre 2013. 96e Congres des maires et pdts de communauté © Christophe Morin / IP3

Pour évaluer la parité hommes-femmes dans chaque pays, Davos utilise 14 indicateurs, dont le nombre de femmes au gouvernement. Avec 8 ministres femmes et 8 femmes secrétaires d’Etat, le gouvernement Valls 2 respecte parfaitement l’égalité ce qui fait bondir la France dans le classement général.

Mais je vous rassure, pour ce qui est des salaires, le GGGI est formel. Aucune amélioration : les femmes gagnent aujourd’hui le même salaire que les hommes, celui d’il y a 10 ans ! Mais les choses s’améliorent, 3% de mieux chaque année tous pays confondus. A ce rythme, il faudra 118 ans dans le domaine économique pour combler totalement le fossé établit le World Forum.

Moralité : tant que la parité n’existe qu’au gouvernement, la journée de l’homme devrait continuer de passer inaperçue.

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.