Un vent de fronde souffle sur Hollywood. Les grandes stars féminines donnent de la voix pour réclamer les mêmes salaires que leurs collègues masculins. Car les écarts entre les hommes et femmes sont vertigineux.

Les lettres d'Hollywood
Les lettres d'Hollywood © Wes Thompson/Corbis

Un exemple: demain en France Seul sur Mars sort sur les écrans. Film de science fiction. Réalisateur: Ridley Scott. Bref, un blockbuster.

Et le héros, c’est Mark Wartney. Il est toujours vivant alors que ses amis l’ont laissé seul sur Mars.

Mark Wartney est joué par Matt Damon. Salaire pour cette performance: 28 millions de dollars.

La commandante de la mission qui l’a abandonné sur Mars, Melissa Lewis, courageuse, elle a décidé de parcourir les 250 millions de kilomètres qui séparent la Terre de Mars pour récupérer son coéquipier.

Salaire de Jessica Chastain: 2 millions de dollars. Ce n’est même pas le quart de ce que gagne Matt Damon.

Si dans cette affaire, Jessica Chastaing a rendu son salaire public, c’est pour soutenir une autre actrice qui est sortie du bois la semaine dernière : Jennifer Lawrence, que vous avez peut-être vu dans American Bluff. Grâce au gigantesque piratage de Sony il y a quelques mois, elle a découvert, en lisant les mails des dirigeants de la compagnie combien étaient payés ses homologues masculins.

Elle a sauté au plafond, et elle s’est fendue d’une lettre très très crue publiée dans Lenny Letter, la newsletter de l’actrice et réalisatrice Lena Dunham. Et d’autres ont donc suivi…

Vous allez me dire…on ne va pas pleurer sur des actrices payées elles aussi des millions d’euros mais au delà des actrices c’est évidemment un symbole pour toute la société américaine. Surtout qu’apparemment la situation s’était dégradée. Pas seulement en termes de salaires mais aussi en termes d’image

En 2014, sur les 100 premiers films du box office américain, 12% avaient des femmes pour héroïnes, un recul de 3 points par rapport à 2013.

Mais au début du mois, l’Etat de Californie a franchi un sacré pas en termes de parité salariale. Democrates et Républicains ont voté la stricte égalité pour tout travail similaire entre homme et femme. Une première.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.