Orange s’inspire de son expérience africaine pour se lancer dans la banque en France.

Si je vous diffuse cette musique vous vous dites quoi?

Que vous avez un problème sur votre Livebox, que vous êtes en ligne depuis des heures avec la maintenance de chez Orange et qu’en plus, le coup de fil est payant.

Mais bientôt, cette petite musique là pourra aussi être celle de votre banque. Orange devient banquier en France, l’opérateur l’a annoncé officiellement.

Consultation de votre compte, demande de virement et même paiement: votre téléphone sera votre banquier.

Sans compter que la fusion du portable et de la carte bancaire est en marche grâce au système de paiement sans contact.

Orangesait où il met les pieds: il s’est déjà lancé dans l’aventure en Afrique, il a d’abord regardé avec attention une expérience kenyane. Une start up, M-PESA, associée à Vodafone, s’est lancée dès 2007 dans le paiement de mobile, des petites sommes versées par SMS, une pépite dans un pays où la majorité des habitants ne possède pas de compte en banque. Et bien l’expérience a cartonné.

vol massif de données chez orange
vol massif de données chez orange © reuters

Orange a donc copié, tout simplement.

« Orange Money » c’est aujourd’hui 13 millions d’utilisateurs dans 13 pays d’Afrique pour 5 millions d’euros de transaction par an. Elle y développe actuellement le micro-crédit, les assurances, la micro-épargne, et bientôt le transfert d’argent de l’Europe vers l’Afrique, ce qui devrait faire frémir Western Union.

Sans compter qu’Orange a déjà mis un pied en Europe . En Pologne, elle s’est associée avec M Bank. S’associer avec d’autres banques fait partie de sa stratégie, mais ce n’est pas la seule, puisqu’elle s’apprête à demander sa licence bancaire. La Pologne, c’est donc 100 000 comptes déjà ouverts. Et la Roumanie est maintenant dans sa ligne de mire. Les banques traditionnelles peuvent donc trembler. Orange, c’est quand même 27 millions de clients mobiles en France. Aux banques, maintenant, de fabriquer peut-être des téléphones, et on dira : « Il est comment votre forfait BNP » ?

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.