Les assureurs ont enfin décidé de prendre le risque de l’Economie collaborative. Ils ont mis le temps d’estimer les risques encourus et se lancent sur ce nouveau marché.

Sans les mains ! Voici la voiture autonome du Français Valéo.
Sans les mains ! Voici la voiture autonome du Français Valéo. © Radio France / Hélène Chevallier

Imaginez-vous une seconde à la place de Sylvie Vartan.

Vous avez prévu un Paris Marseille en Blablacar, et voilà que votre chauffeur (en l'occurence Frankie Jordan) vous fait le coup de la panne.

C’est le pire scénario vous allez me dire dans ce genre de configuration, de quoi vous faire regrimper aussi sec dans un bon vieux train Corail de la SNCF.

Mais voilà, Blablacar, avec ses 20 millions de membres aujourd’hui, a trouvé la parade à ce genre de déboires: l’assurance, et un contrat fraîchement signé avec AXA.

Un contrat qui n’offre pas de garanties contre les pannes d’essence mais qui peut être pratique contre les pannes tout court . Si vous vous retrouvez sur la bande d’arrêt d’urgence entre Paris et Marseille, Blablacar vous promet maintenant de vous amener à bon port, par tous les autres moyens de transports à disposition.

Deuxième configuration: Sylvie Vartan décide de prendre les choses en main. Elle prend le volant des mains de Frankie Jordan ... et catastrophe elle a un accident. Sauf que Frankie Jordan n’était pas assuré pour un deuxième conducteur. Et c’est la surfranchise.

Pour éviter ça, Axa propose maintenant une ligne supplémentaire dans ses contrats: le service « prêt du volant à un passager (ce n’est pas nominatif), et Blablacar prend à son compte la surfranchise. Le contrat prendra effet à l’été en France et en Angleterre.

Blablacar n’est pas le seul à avoir signé avec les assureurs les exemples se sont multipliés dans ce domaine. Ces dernières temps de nombreux sites de location de voitures entre particuliers s’y sont mis:

  • Mondial Assistance travaille maintenant avec Drivy,

  • EuropAssistance avec Ouicar

  • Allianz assure Trip n drive…

Sans compter que les assureurs voient plus loin que la voiture: Generali collabore maintenant avec « Prêt d’union » première plateforme de crédit entre particuliers.

Plus qu’un nouveau marché, elles ont compris qu’elles avaient devant elles…un boulevard

en termes de levier de développement.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.