Paris sous l'eau lors de la crue de la Seine en 1910
Paris sous l'eau lors de la crue de la Seine en 1910 © cc, Wikimedia

La crue du siècle est annoncée depuis plus de 100 ans, sans que la Seine ne déborde. On est très loin des niveaux de 1910, c’est le seul et unique précédent.

Mais les autorités et certaines entreprises américaines proposent d'aider les Français à s'y préparer.

Voici comment se déroulerait le scénario catastrophe :

  • Cela commence en douceur: la Seine monte à 3,2 mètres. Puis, la vigilance jaune : fermeture des voies sur berges.

  • 6m: noyade du RER C.

  • 7m: RER A, RER B et 12 lignes de métro sous l'eau également.

  • 8m60: c'est le niveau de 1910. Les immeubles sont plongés dans le noir ; plus d'ascenseur, plus de chauffage, plus d'eau potable, les écoles sont fermées l'essence est rationnée.

870 000 personnes sont inondées à Paris et dans 500 communes d'île de France.

Et forcément, cela a un impact sur l'activité économique. Car on compte 60 000 entreprises installées en zone inondable, et donc directement touchées ; 2 millions de personnes sans électricité, 5 millions sans eau et qui ne peuvent pas se déplacer, ce sont autant de personnes qui peuvent difficilement aller travailler.

Sans compter que l'île de France, c'est 1/3 de l'activité économique française : c'est donc tout un pays qui, potentiellement, peut couler.

Comment les entreprises peuvent-elles se préparer au pire? En plannifiant l'exode .

C'est en tous cas ce que propose une dizaine d'entreprises comme l'américaine Sunguard Availability System . Son directeur des opérations, Thierry Ghenassia , compte 300 clients qui connaissent la marche -ou plutôt- la nage à suivre en cas de montée des eaux:

Combien coûterait de déménager tout le monde ? Il faut déjà compter déjà 50 000 euros pour un devis. Pour le sauvetage, il n'y a pas vraiment de plafond, mais c'est à estimer entre 0,01 et 0,05 points de chiffre d'affaires. Une goutte d'eau par rapport aux pertes encourues sans préparation

Cette année, il faut craindre le pire? Si vous regardez la Seine, vous verrez qu'elle est à 8 mètres, soit 20 centimètres seulement en dessous de la fameuse vigilance jaune. En temps « normal », c'est le niveau du mois de janvier.

Alors gardez vos bottes à portée de mains !

Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.